philosophie

749 mots 3 pages
Marc Andrew Smith
L’être humain 340-104-MQ
DISSERTATION- CONCEPTIONS DE L’ÊTRE HUMAIN
Travail présenté à Monsieur Melvin Slaughter Collège 2010-03-12
Une étude de psychologie expérimentale a été effectuée en 1971 afin de démontrer que dans certaines situations, les comportements des gens variaient en fonction de l’environnement dans lequel ils étaient et non pas en fonction de leurs personnalités. C’est alors que l’on peut se demander qu’est-ce qui mène les gens à modifié leur comportement au point d’aller à l’opposé de leur valeurs? En d’autres mots, à l’aide de tous les déterminismes étudiés en classe, lequel serait le plus susceptible d’expliquer les comportements individuels? Quel déterminisme parmi ceux d’origines biologiques, psychiques et socio-culturels permettrait d’identifier un changement sur le plan comportemental de l’être humain?
Tout d’abord, le déterminisme qui pourrait facilement expliquer les comportements individuels serait celui d’origine socio-culturel. Tout homme naît avec des facteurs génétiques qui sont classés comme étant des facteurs innés, par contre, comme le mentionne la citation de Jean Itard : « L’homme n’est que ce qu’on le fait être ». Donc, l’homme évoluerait et modifierait donc son comportement personnel en fonction de son environnement et de son entourage. C’est ce que l’on classifie comme étant un facteur acquis. Il faut savoir que l’identité d’un être humain se développe tout au

en relation

  • philosophie
    13095 mots | 53 pages
  • La philosophie
    12822 mots | 52 pages
  • La philosophie
    168071 mots | 673 pages
  • La Philosophie
    1085 mots | 5 pages
  • Philosophie
    677 mots | 3 pages
  • Philosophie
    369 mots | 2 pages
  • la philosophie
    568 mots | 3 pages
  • Philosophie
    569 mots | 3 pages
  • Philosophie
    8405 mots | 34 pages
  • Philosophie
    959 mots | 4 pages