Philosphie

776 mots 4 pages
Mader Théo
Mathieu Lutz
El Azhar Zakaria
TRAVAIL DE GROUPE
La Théogonie d’Hésiode
: Hésiode dans sa « Théogonie » nous raconte la naissance des dieux grecs, mais il semble également fournir une explication des origines du monde des hommes .
En effet celui-ci, au travers des personnages des dieux, donne l’explication de phénomènes sans réponses ( à son époque) comme l’apparition de la mer ou des sentiments humains . Dans ce texte les personnages ( les dieux) sont assimilés à des éléments comme la nuit ou la mer et à des sentiments comme la faim ou l’oubli, c’est-à-dire que l’auteur expose par cettte histoire sa représentation des origines de certaines choses. Le fait de pouvoir donner un nom et un corps à quelquechose d’abstrait le rend transposable dans le réel. Par exemple, il est impossible que la nuit ait eu le jour pour enfant comme il l’est dit dans ce texte, mais cela est expliqué car le jour et la nuit se succèdent de manière régulière. : Dans ce texte Hésiode demande aux muses de lui raconter l’origine des dieux et du monde et les muses vont lui raconter le déroulement de la création du monde. Ce qui appuye la véracité de son texte car l’histoire étant racontée par les filles de Zeus, qui l’ont elles-mêmes vécue, elle ne peut être fausse. De plus Hésiode leur montrant au début du texte son interêt pour la mythologie et la création du monde, les muses vont détailler la naissance de chaque dieu afin que celui-ci puisse en avoir une idée détaillée allant même jusqu’à parler du « véridique Nérée », un dieu bon et juste, fils de la mer.
: Je pense que nous n’accepterions pas ce récit aujourd’hui, car les scientifiques et les gens n’ayant pas de réel engagement religieux connaissent très bien désormais dans quelles conditions notre monde et même notre univers à été créé. De plus, la grande majorité des humains , bien qu’il croient au concept d’un dieu, ne croient qu’en un seul dieu, qui aurait créé

en relation

  • philosphie
    1869 mots | 8 pages
  • Philosphie
    562 mots | 3 pages
  • Philosphie
    3178 mots | 13 pages
  • Philosphie
    251 mots | 2 pages
  • La philosphie de montaigne
    539 mots | 3 pages
  • Dissertation de philosphie
    739 mots | 3 pages
  • Philosphie: La perception
    458 mots | 2 pages
  • PHILOSPHIE 2
    315 mots | 2 pages
  • Syllabus de philosphie
    43039 mots | 173 pages
  • Philosphie dans la socité
    3396 mots | 14 pages