Physique

693 mots 3 pages
Détecteur de passage opto-électronique Objectif :
Détecter la coupure d’un faisceau invisible. Le système n’est pas plus coûteux qu’une détection par ILS, mais détecte avec précision le passage de tout type de matériel sans nécessiter l’installation d’aimants. En outre, il est plus facile à fondre dans le décor. Les utilisations sont multiples en modélisme pour la détection de passage d’un convoi : - anti-talonnement automatique d’un aiguillage, - boucle de retournement, - bruitages ou animations (sifflet, passage à niveau, chargement) commandés au passage des trains, - arrêt précis en tête de quai, coupure d’alimentation si l’on s’approche trop d’un heurtoir, Dans ces cas,une détection de présence par consommation de courant est peu adaptée (complication, imprécision entre essieux et extrémité du véhicule, nécessité de couper les rails et d’avoir des essieux résistifs, impossibilité de déplacer facilement le point de détection pour trouver le bon endroit).

Montage :
Principe : Le convoi est détecté par la coupure du faisceau lumineux. La sortie pourra être activée au choix lorsque le faisceau est établi ou coupé (cf option). Pour ne pas être visible et s’affranchir autant que possible de la lumière ambiante, le système utilise un faisceau infrarouge. Les puristes feront remarquer que le phototransistor est sensible à la lumière directe du soleil et qu’il faudrait utiliser un faisceau à lumière modulée pour éviter ce problème. D’une part je n’ai observé le phénomène qu’avec la lumière du soleil, pas un éclairage artificiel, d’autre part, l’objectif étant de faire simple, économique et efficace, un petit tube de papier noir autour du phototransistor évitera si nécessaire la lumière parasite. Réalisation (à peine plus d’un euro) : L’émetteur est une LED de type IRS5 qui émet en dehors du spectre visible. Le récepteur est un phototransistor de type IRE5 qui conduit lorsqu’il reçoit des rayons infrarouges. Ce transistor ne supportant pas plus de 4mA, le signal ne

en relation

  • Physique
    788 mots | 4 pages
  • physique
    3472 mots | 14 pages
  • physique
    1404 mots | 6 pages
  • Physique
    3111 mots | 13 pages
  • Physique
    391 mots | 2 pages
  • Physique
    1193 mots | 5 pages
  • physique
    954 mots | 4 pages
  • Physique
    5179 mots | 21 pages
  • Physique
    966 mots | 4 pages
  • Physique
    861 mots | 4 pages