physique

1404 mots 6 pages
Un peu d'humour sur la mécanique quantique
Bonjour..

Partie intégrante de la physique quantique, la Mécanique quantique est une théorie psychédélique basée sur l'extermination des chats de la surface du globe et un peu sur la dynamique des quanta, un peu.

Tout d'abord il y eut Max Planck, cet homme est connu pour ne pas avoir compris, ni lui ni les autres, son explication sur le rayonnement du corps noire, mais les physiciens l'ont quand même pris comme nom bouche-trou pour une bonne dizaine d'unités physiques. Même si il n'a servi à rien, la convention oblige à le citer chaque fois qu'on fait un historique sur les quanta, on ne sait plus trop pourquoi d'ailleurs.

Après survint albert Einstein, lui, un peu plus fûté, qui réussit à expliquer le rayonnement de corps noire en faisant intervenir le côté obscur de la lumière. En effet, il dit que la lumière est composée de petits trucs discrets et vicieux qu'il appellera "quanta". (ou "photon" vraiment spécialement pour la lumière, quanta c'est un mot qu'avait prononcé Planck, on ne sait plus trop pourquoi d'ailleurs)

Après il y eu une période de vide où rien de très important ne se passa.

Une période où Niels Bohr, un physicien qui va être vu un peu plus tard, était en train de construire un modèle atomique basé sur le fait que des électrons autour de l'atome peuvent aussi tomber du côté obscur de la force à cause des photons, mais ça ne marchait que sur l'hydrogène, donc il se rétamera comme tous les autres.

Quant à Einstein, déjà déçu de n'avoir pas reçu le prix Nobel pour sa rélativité restreinte, il tomba dans une grave dépression nerveuse lorsqu'il ne le reçut pas non plus pour sa conception de la lumière. Ainsi, dans un moment de folie, il s'empara du prix des mains du gagnant lors de la cérémonie de 1921 et s'enfuit de la salle en s'exclamant :

"Physique de merde !!!"

Vers les années 30, Un chimiste nommé Hofmann réussit à synthétiser dans son laboratoire une molécule communément

en relation

  • Physique
    788 mots | 4 pages
  • physique
    3472 mots | 14 pages
  • Physique
    3111 mots | 13 pages
  • Physique
    391 mots | 2 pages
  • Physique
    1193 mots | 5 pages
  • physique
    954 mots | 4 pages
  • Physique
    5179 mots | 21 pages
  • Physique
    966 mots | 4 pages
  • Physique
    861 mots | 4 pages
  • PHYSIQUE
    313 mots | 2 pages