Phyto arométhérapie

438 mots 2 pages
Phyto-aromathérapie : contraction des termes phytothérapie et aromathérapie

Désigne l'usage des différentes formes galéniques et dérivés des plantes médicinales, incluant les huiles essentielles, à des fins médicales Néologisme créé par le docteur Jean Valnet
D'abord réservée au milieu médical, l'aromathérapie s'est vulgarisée ces dernières années, ce qui mérite quelques avertissements aux personnes qui n'ont pas de connaissances suffisantes : une huile essentielle improprement utilisée peut devenir toxique pour l'organisme.

Qu'il se fasse par voie interne ou par voie externe, l'emploi d'une huile essentielle doit respecter les indications thérapeutiques et contre-indications. On utilisera toujours une huile essentielle mélangée à un excipient (miel en usage interne ou huile pour un massage en usage externe par exemple).

Dans tous les cas, il est important de demander conseil à un spécialiste pour l'utilisation d'une essence de plante : médecin, pharmacien, naturopathe, aromathérapeute.
La phyto-aromathérapie

L'usage des deux thérapies n'est pas tout à fait le même, mais lorsque l'on est passionné par les plantes et que l'on a une connaissance suffisante de ces disciplines, on peut se lancer dans cette pratique qu'est la phyto-aromathérapie.

La phyto-aromathérapie est une méthode de soin à la fois préventif et curatif qui utilise conjointement la phytothérapie et l'aromathérapie :

La phytothérapie utilise les plantes entières ou l'une ou l'autre partie d'une plante, selon la prescription donnée et en veillant à connaître les parties toxiques ou dangereuses d'une plante. Les différentes parties d'une plante n'auront pas les mêmes propriétés, et il est toujours important de se faire préciser si l'on parle de fleurs, de racines, de feuilles, etc. Un traitement de phytothérapie peut se faire par voie interne ou par voie externe. Quant à l'aromathérapie, elle utilise exclusivement les essences de plantes : ce sont les huiles

en relation