Phytorémédiation

Pages: 11 (2689 mots) Publié le: 23 février 2011
Le bambou : une "herbe magique" pour stations d'épuration
Publié le 07 mars 2008 par Marc Chartier


Vezins, une petite commune du Choletais, dans le Maine-et-Loire, a récemment fait la une de l'actualité au chapitre du développement durable. Elle a en effet été choisie par la Communauté d'Agglomération du Choletais pour l'implantation d'une station d'épuration particulièrement innovante,basée notamment sur les vertus "assainissantes" du bambou. Ce dernier concept est dû à une toute jeune et prometteuse société : Phytorem®.
Inaugurée en janvier 2008, la station d’épuration de type végétal de Vezins fait partie du projet de rénovation de l’ensemble des stations d’épuration de l'agglomération choletaise qui sera mis en place d’ici fin 2011. C'est la première de cette capacité enFrance. Elle a été créée pour remédier à la surcharge hydraulique et organique de l’actuelle station dont la conception ne permettait plus de traiter efficacement la totalité des effluents de la commune.
Elle a ainsi été dimensionnée sur une charge de pollution estimée, à l’horizon 2020, à 2280 EH (équivalent-habitant : unité de mesure permettant d’évaluer la capacité d’une station d’épuration etbasée sur la quantité de pollution émise par personne et par jour).

Cet équipement utilise une filière de traitement composée de trois concepts "épuratoires" successifs permettant le rejet d’une eau de qualité dans la rivière de l’Evre :
3 filtres plantés de roseaux, de 960 m² chacun, qui épurent la majeure partie des effluents "frais" répartis sur la surface ;
3 lagunes de 4 000 m² chacune,assurant un traitement complémentaire sur les paramètres azote et phosphore ;
une bambouseraie d’environ 11 000 m² qui assure le traitement tertiaire sur le phosphore.
Naturel, simple et écologique
Le dispositif d’assainissement de la station d’épuration végétale de Vezins est, à plus d’un titre, naturel, simple et écologique :
il s'intègre parfaitement dans le paysage ;
il est peu consommateurd’énergie et n’utilise pas de réactif chimique, pour des performances de traitement comparables à celles des installations classiques et des coûts d’exploitation réduits ;
les boues sont minéralisées directement sur les filtres plantés de roseaux, pendant une dizaine d’années avant d’être valorisées en compostage avec des déchets verts ou en épandage sur les terres agricoles ;
un fauchagepartiel des roseaux et des bambous chaque année permet de réutiliser ces végétaux en compostage (roseaux) et dans l’artisanat (bambous).
La sensibilité du milieu récepteur que constitue la rivière de l’Evre a nécessité une attention particulière à la conception des ouvrages afin d’assurer un traitement très poussé des effluents avant leur rejet, tout en garantissant une période de non rejet vers larivière pendant trois mois de l’année (période estivale). Ces éléments ont été pris en compte par le groupement de maîtrise d’oeuvre, Pöry Environment – Société d'ingénierie nature et technique (SINT), et les constructeurs, Sogea Atlantique et Phytorem®.
Un protocole de suivi technique a été élaboré avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, co-financeur à hauteur de 41% avec le Conseil général deMaine-et-Loire (15%) de cette réalisation estimée à 1,3 millions d’euros.
Si la station d’épuration végétale de Vezins adopte, avec une filière de traitement trilogique (roseaux, lagunes, bambous), un process tout à fait novateur, ce dernier se distingue plus particulièrement par le positionnement tertiaire d’affinage (épuration des eaux avant rejet) par le bambou.
La technologie du BambouAssainissement® proposée en exclusivité par Phytorem® est un procédé de phytoremédiation sur sol en place (dépollution et épuration par les plantes sans apport de matériaux extérieurs) qui utilise les propriétés épuratrices du bambou.
En effet, le bambou est une plante particulièrement bien adaptée à l’épuration des eaux usées. Son système souterrain de rhizomes et racines forme un maillage dense qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !