Piero manzoni

2764 mots 12 pages
PIERO MANZONI
Introduction
Pierre Manzoni est né le 13 Juillet 1933 en Italie près de Crémone, il grandit à Milan et ses parents sont des amis proches de Lucio Fontana (1899-1968)qui est le fondateur du spatialisme (mouvement artistique fondé en 1950 lié à l’art informel). Il abandonna ses études universitaires – de droit, puis de lettres et de philosophie – pour se consacrer à la peinture sachant les activités artistiques étaient encore définies par le médium utilisé. Ainsi on devenait, par exemple, peintre, sculpteur, cinéaste ou musicien selon le mouvement artistique qu’on adhérait. Manzoni fut compté parmi les artistes qui ont formé une nouvelle conception radicale de l’art : c'est-à-dire que ces artistes inventèrent pour leur propre compte une manière d’être artiste en général. Il est également l’un des pionniers de l’Arte Povera (mouvement artistique italien dans les années 1960, qui consistait à défier l’industrie culturelle et plus largement la société de consommation, processus qui consiste à rendre signifiant des objets insignifiant comme l’urinoir de Duchamp). Manzoni est plus particulièrement connu pour une série d’œuvres mettant en question la nature de l’objet d’art qu’il préfigure comme de l’art conceptuel. Dans sa démarche, il évite les matériaux artistiques courants, il utilise tout ce qui se présente : de la fourrure de lapin aux excréments humains. Le but de Manzoni était donc, d’anéantir toute originalité. En 1962, il projette avec un éditeur la publication d’un livre au pages blanches qui s’appellerait : Piero Manzoni , sa vie son œuvre. Il va mourir jeune, en 1963 à l’âge de 30ans d’un infarctus, dans son atelier à Milan.

Nous allons donc voir, comment à travers une partie des ses œuvres, il met en scène son art ?
Pour se faire nous verrons dans une première partie le parcours de l’artiste, puis La désacralisation de l’Art par Manzoni puis dans une troisième partie, le sens théâtral et magique des œuvres.

I Le parcours de

en relation

  • Mouvement conceptuel
    323 mots | 2 pages
  • L'art fait scandale
    3330 mots | 14 pages
  • Jéfé
    1286 mots | 6 pages
  • L’influence de l’écriture dans l’art et l’histoire de nos sociétés.
    1550 mots | 7 pages
  • L'art imite-t-il la nature
    1214 mots | 5 pages
  • TPE : Le tatouage: un nouveau support d'expression
    3373 mots | 14 pages
  • Cloaca de wim delvoye
    563 mots | 3 pages
  • Art et scandale
    654 mots | 3 pages
  • Réflexion à propos de l'art
    776 mots | 4 pages
  • Liste 3e 6 2
    588 mots | 3 pages