Pierre corneille et résumé de l'illusion comique

1075 mots 5 pages
Pierre Corneille (1606-1684 )

Si c’est un chagrin amoureux qui a conduit l’auteur à écrire sa première comédie, son œuvre a plus un carractère épique que amoureux, n’en déplaise à son principal rival Jean Racine. Corneillee est essentiellement un dramaturge affecté par les problèmes de son temps. Ainsi, il critique à peine voilé le despotisme de Richelieu après la mort de celui-ci, dans sa pièce la mort de Pompée , bien qu’il fut un temps poète de sa cour. Ses premières pièces furent un grand succès. Il est nommé à l’Académie française en 1647. Cependant, le succès lui échappe à partir de 1650 et de l’échec de l’une de ces tragédies : avec l’avénement récent de louis XIV, le public n’est plus porté par les dilemmes « cornéliens », mais par une effusion de sentiments des personnages de la haute noblesse, comme le fait Racine. Les deux hommes s’opposent à partir de 1660, et Corneille perdra définitivement la partie lors de la double représentation de Bérénice (racine) et de Tite et Bérénice (corneille). Il finit sa vie grâce à une pension royale demandée par Boileau.

Caractéristiques de son œuvre :

- Grand novateur du théâtre : privilégie la mise en scène et les illusions (L’illusion Comique) - A mi chemin entre baroque (début) et classiscisme - Très svt comparé à Racine - Crée des pièces d’un nouveau genre - Grande productivité (plus de 30 pièces s’étalant de 1629 à 1674)

Œuvres majeures :

L’illusion comique (1636)
Le Cid (1637)
La mort de Pompée (1644)
Tite et Bérénice (1670)

Résumé de l’Illusion Comique

Réprésentée pour la première fois au théâtre du Marais en 1636.
L’illusion comique est un tournant pour Corneille : après cette œuvre, il n’écrira ppus que des tragédies, à une exception près. C’est un impressionant mélange de genres théatraux : selon Corneille, «Le premier acte n’est qu’un prologue, les trois suivants font une comédie imparfaite, le dernier est une tragédie, et tout cela cousu ensemble fait une

en relation

  • caca
    1031 mots | 5 pages
  • Pcorneille
    1963 mots | 8 pages
  • Illusion comique
    4530 mots | 19 pages
  • Coup de projecteur sur L illusion comique
    2644 mots | 11 pages
  • Fiche lecture illusion comique corneille
    829 mots | 4 pages
  • L'illusion comique
    8640 mots | 35 pages
  • L'illusiion comique
    286 mots | 2 pages
  • Éxposé l'illusion comique
    1907 mots | 8 pages
  • L'illusion comique
    895 mots | 4 pages
  • L'illusion comique
    1174 mots | 5 pages