Pierre de marbeu

919 mots 4 pages
fPierre de Marbeuf (1596-1645), Sonnet
Pierre de Marbeuf est né en 1596 à Sahurs dans la Seine-Maritime.
Elève du collège de La Flèche où il a été le condisciple de Descartes, le chevalier Pierre de Marbeuf est juriste de formation. Il exercera aussi la fonction de maître des eaux et forêts comme Jean de La Fontaine.
Son Recueil des vers est publié à Rouen en 1628. Auteur de sonnets baroques, il met en œuvre les thèmes de la nature, de la fragilité de la vie et de l'amour. Connu tardivement, il est apprécié non seulement pour ses qualités de poète, mais aussi pour ses talents satiriques.
Recherchant la perfection, il joue avec les mots et les sonorités dans un style baroque.
Introduction
Le poème « Et la mer et l'amour » est paru en 1628. Il est extrait de Recueil des vers. Ce poème de Pierre de Marbeuf n’a pas de titre. C’est un sonnet baroque. Le poète développe le thème de l’amour malheureux en y associant le thème de l'eau. Ce poème est d'aspect conventionnel : c’est un exercice de virtuosité destiné surtout à mettre en valeur l'habileté de l'artiste plus que la sincérité de ses sentiments.
>Lecture du poème
Annonce des axes

Pierre de Marbeuf s’appuie sur une comparaison entre la mer et l’amour pour développer une réflexion et un monologue élégiaques sur les souffrances de la passion.
Commentaire littéraire
I. Une réflexion axée sur une comparaison entre la mer et l’amour

1. L’entrelacement de 2 thèmes, la mer (élément concret) et l’amour (sentiment de l’ordre de l’abstrait)
- Deux champs lexicaux primordiaux : « la mer » 6 fois, « l’amour » 8 fois
- Les répétitions parallèles, le chiasme, les anaphores, la paronomase (l’amer, la mer) créent un sentiment de confusion
- Une mer tourmentée devient la métaphore filée de l’amour et de ses dangers, va et vient de la Mer.

2. Les ressemblances entre la mer et l’amour
Ces ressemblances sont explicites : ("en partage", "aussi bien", "tous deux").
Le parallélisme va jusqu'au vers dix.

en relation