Pierre et jean abel et caïn

333 mots 2 pages
Ce roman tourne autour d'un axe principal, celui de la rivalité entre deux frères, Pierre et Jean, qui ne cesse d'augmenter au fil des jours. Ainsi, Maupassant reprend un des mythes de la civilisation judéo-chrétienne opposant deux frères et détruisant par la même occasion la fraternité. En effet, ce thème est parfaitement illustré dans la genèse de la Bible où Caïn et Abel, les deux fils d'Adam et Eve, sont animés d'une rivalité, les conduisant même jusqu'à la mort d'Abel à cause d’une offrande que Dieu accepta de la part d’Abel mais pas de celle de Caïn. La mort d'un des deux frères n'apparait pas dans ce roman, toutefois, la base de leur rivalité semble être de même fondement : on retrouve ainsi la jalousie de l'aîné envers son cadet liée à un sentiment d'injustice. en effet, Pierre pris d'"une vague jalousie, une de ces jalousies dormantes qui grandissent presque invisible", dès son plus jeune âge, "avait regardé avec une hostilité de petite bête gâtée cette autre petite bête apparue tout à coup dans les bras de son père et de sa mère, et tant aimée, tant caressée par eux" (Chap I, l89-98). La naissance de Jean apparait dès lors comme un élément perturbateur au bien être de Pierre, qui déjà tourmenté par un manque affectif, commence à focaliser son esprit sur un sentiment d'injustice. cette rivalité grandissante avec Jean tourne même au duel et à la confrontation singulière des deux frères. Ainsi, dans le premier chapitre, nous assistons à une lutte acharnée à la rame sous l'œil attentif de M. Roland qui prend un rôle d'arbitrage et les regards spectateurs de Mme Roland et de mme Rosémilly. De ce duel acharné, Jean sort vainqueur dans la gloire et dans l'honneur, quant à Pierre, il se contente d'une honteuse seconde place renforçant son amertume et le mépris envers sont cadet qui le

en relation

  • Pierre et Jean est une réécriture
    1485 mots | 6 pages
  • Les frères ennemis en littérature
    1081 mots | 5 pages
  • Le face à face fratricide
    1082 mots | 5 pages
  • Mythologie Semestre 3
    6897 mots | 28 pages
  • Développement de la synthèse de documents sur la fratrie.
    1344 mots | 6 pages
  • Commentaire de texte sur la monstruosité, Albert Cohen "O vous frères humains"
    2346 mots | 10 pages
  • Iconographie
    1081 mots | 5 pages
  • Pierre et jean chapitre 1
    633 mots | 3 pages
  • Maupassant PierreetJean chapitre1
    930 mots | 4 pages
  • L'absurdité d'attendre
    2864 mots | 12 pages