Pilotage économique et indicateurs de performance : cas traitement de titres

681 mots 3 pages
ESSEC Management Education

Groupe Caisses d’Epargne
13ème Promotion Session 2008–2009 Noms : PASTACALDI Gilles LEVY Henri MIOSSEC Arnaud MICLO François

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Pilotage économique et indicateurs de performance
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Nicolas MOTTIS – Londres
-------------------------------------------------
– 30 Mars au 3 Avril 2009 -
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Cas traitement de titres
-------------------------------------------------

Question 1 |

Commentaire : Ce type d'information permet d’offrir une lecture rapide et dynamique de l'évolution de la rentabilité ces dernières années.
En synthèse la rentabilité se dégrade les quatre premières années pour se redresser quelque peu la dernière année. En tendanciel la rentabilité se dégrade. Notons que cet indicateur ne suffit pas pour déterminer les causes de la dégradation et n’est pas suffisant pour établir un plan d'action.

Question 2 |

Commentaire : l’augmentation de l’activité en année 6 « améliore » la rentabilité mais ne permet pas à la banque T de redevenir bénéficiaire.

Question 3 |

Conclusion : Le point mort nous montre que le seuil de rentabilité se situe à 717 504 ordres. Ce niveau se situe au-delà du seuil maximal de production soit 700 000 ordres ce qui n’est pas possible. En résumé l'effet volume ne peut pas jouer (effet saturation de la capacité de production).

Il convient de jouer sur d'autres critères (baisse des coûts fixes, action sur la politique de prix, …).

Question 4 |

Conclusion : Cette option présente un intérêt évident dans la mesure où elle restaure la rentabilité de l'activité pour l'année donnée pour un même

en relation

  • Performance et service public
    2525 mots | 11 pages
  • Cobtrole de gestion bancaire
    19516 mots | 79 pages
  • Ainsi La Nouvelle R Glementation Des Banques
    2994 mots | 12 pages
  • Ainsi la nouvelle reglementation des banques
    2994 mots | 12 pages
  • TB Et Logistique
    3633 mots | 15 pages
  • Impacts des normes ifrs sur le contrôle de gestion bancaire
    31011 mots | 125 pages
  • Bale vs pme
    22475 mots | 90 pages
  • Contrôle budgétaire bancaire - bp
    21416 mots | 86 pages
  • Acoustique
    10749 mots | 43 pages
  • la communication générale
    11532 mots | 47 pages