place unique de la femme

Pages: 5 (1082 mots) Publié le: 10 août 2014
La Femme occupe une place unique notamment au sein de sa famille ; son rôle de mère, qui est bien différent de celui du paternel et qui ne peut être remplacé. En effet à ce niveau , la femme devient unique car dès la naissance celle-ci reçoit l’instinct maternel qu’on lui accorde avec tout ce qui s’en suit ; s’occuper de sesenfant en leur procurant une bonne éducation, s’occuper du travail domestique etc. Cette tendance innée serait alors déclenchée spontanément et systématiquement. D’ailleurs il faudra attendre Juillet 2002 pour que l’ont voit utile la présence du père après les semaines suivant l'accouchement de leur femme, ils se voient alors accorderun congé paternité.

Il est vrai que l'instinct maternel est vu pour beaucoup comme l'essence même de la femme et ce depuis des siècles. Mais cela n’est pas de l’accord de tous, de nombreuses femmes se sont révoltées face à cela. Parmi les plus connues enFrance, nous pouvons citer Simone de Beauvoir et la célèbre E. Badinter. Le combat des féministes a fait remonter à la surface cette notion, leurs revendications ont bouleversé les croyances ancrées depuis plusieurs siècles déjà.

En effet, l'essence même de la femme a d'abord été déterminé par le discours religieux. D'après les textes bibliques, la femme était destinée a n'êtrequ'une créature faible, tentatrice, curieuse , responsable et coupable du malheur de l'homme. Ainsi Eve, qui se laissa tenter par le serpent lui promettant un pouvoir égal à celui de Dieu, fut coupable du péché d'orgueil et de sa curiosité. Ce qui eu pour conséquence l'expulsion d'Adam et Eve de l'Éden par Dieu, qui les rendit tous les deux mortels.
Ce concept aura eu une forte influence sur lessociété et dans les discours politiques jusqu'au 18eme siècle. La femme considérée comme plus faible que l'homme, en était réduite à porter les enfants et à s'en occuper.
D'ailleurs, Rousseau dira que la femme doit « souffrir en silence et dédier sa vie aux siens » et que le seul bonheur qui lui est accessible est celui de la maternité.

De plus, le naturaliste Anglais Charles Darwinau milieu du 19eme siècle va établir un lien entre les femelles animales et la femme en analysant les comportements de femelles de plusieurs espèces animales différentes, il va se rendre compte que, quelque soit l'espèce des femelles considérés, elles agissent de manières assez similaires, avec leur progéniture. Pour lui, ces marques d'affections vis à vis des bébés, que l'on retrouve aussi bienchez la femme que chez les animaux et qui sont d'une ressemblance infaillible, traduisent un instinct commun à toutes les mères.
Certains scientifique ont repris cette théorie, et vont mettre en avant le fait qu'il existe des phénomènes qui stimulent donc les comportements maternels. Par exemple, il existe un gène, appelé gène « fos », qui se déclenche lors de la grossesse et qui stimule laréaction maternelle. Un autre mécanisme déclencheur provient de la prolactine, il s'active lors de la montée de lait chez la mère et provoque en elle des pulsions maternelle.


Cependant, un siècle plutard l’idée d’instinct maternel n’est pas acceptée par tous. C’est le cas pour la célèbre féministe Simone de Beauvoir qui après avoir publié son livre Deuxième sexe où elle niel’idée d’un instinct maternel : « L’attitude de la mère est définie par l’ensemble de sa situation et par la manière dont elle l’assume. » et défendait l'avortement, a fait scandale à une époque ou l’avortement est considéré comme un homicide et va même critiquer l’hypocrisie de l’Eglise catholique qui a autorisé des meurtres mais juge que l’avortement en est un et des hommes qui condamnent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Place de la femme
  • La place de la femme
  • La place de la femme
  • Place de la femme
  • la place de la femme dans la finance
  • La place de la femme en Argentine
  • La place de la femme dans la societe
  • La place de la femme dans la société marocaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !