Plaidoirie de don juan

701 mots 3 pages
Après avoir lu les différentes versions du mythe de Don Juan, je peux donc dire que le personnage le moins sympathique à mon avis est celui que Baudelaire décrit dans son poème. Ce Don Juan là est froid et immoral, il n’a aucun respect de la religion et de la famille. Au contraire j’ai apprécié le Don Juan de Tirso de Molina. Il est certes trompeur et manipulateur mais il a su demander son repentir, c’est donc ce personnage ci que j’ai décidé de défendre dans un jugement post-mortem.

Bonjour Monsieur le juge, Monsieur le procureur et Messieurs les jurés. Si nous sommes tous réunis dans ce tribunal aujourd’hui c’est pour effectuer un nouveau jugement d’un personnage connu de tous, j’ai nommé Don Juan.
Il y a de cela plusieurs siècles que Don Juan fut jugé et condamné par le peuple ! J’ai donc décidé de rouvrir ce dossier poussiéreux pour obtenir, et je compte bien y parvenir, sa réhabilitation posthume ! En ayant longuement étudié les faits et les preuves je me suis donc dit que le triste châtiment dont est victime Don Juan avait assez duré !
Laissez-moi vous faire le portrait de cet être exceptionnel messieurs dames, qui fut un gentilhomme toute sa vie. Don Juan avait un certain penchant pour le libertinage, j’avoue que c’est ce qui lui coûta la vie. Il aimait par-dessus tout au monde les femmes, oui les femmes car il leur trouvait une beauté à chacune, qu’elles soient paysannes, filles de joie ou princesses. Pour toutes ces donzelles Don Juan était comme un ange ou même un dieu, et lui faisait d’elles une déesse. Pour une nuit ou plusieurs si la demoiselle lui plaisait et ne le lassait pas, il leur donnait tout ce qu’il avait de meilleur en lui, une tendresse infinie et un intérêt plus que sincère. Telles étaient la religion et la philosophie de Don Juan, il ne croyait pas au Père du monde pour ne pas avoir à souffrir et à éprouver des remords lorsqu’il lui prenait l’envie de vivre à plein régime ! Ce n’est point un péché ni une sorte de lâcheté mais ce

en relation

  • Plaidoirie de don juan 747
    826 mots | 4 pages
  • Don Juan
    1395 mots | 6 pages
  • Dom juan
    2317 mots | 10 pages
  • Don juan « tout le plaisir de l’amour est dans le changement »
    822 mots | 4 pages
  • Don juan
    1696 mots | 7 pages
  • Don juan a
    1730 mots | 7 pages
  • Didsczlies et mythe de don juan
    2383 mots | 10 pages
  • Baudelaire le desespoir de la vieille
    492 mots | 2 pages
  • Moliere tartuffe
    497 mots | 2 pages
  • Tartuffe
    494 mots | 2 pages