Plaidoirie

3808 mots 16 pages
http://www.asmp.fr - Académie des Sciences morales et politiques.

L’ART DE PLAIDER Texte de Me Jean-Marc Varaut Membre de l’Institut Avocat au Barreau de Paris paru dans Les annonces de la seine du jeudi 11 avril 2002

« Maître Jean-Marc Varaut, vous avez la parole ! ». C’est par cette formule d’usage que le Président d’un Tribunal ou d’une Cour me « donne la parole », à moi qui attend, debout, de « prendre la parole », pour défendre la cause ou la personne que je représente. J’ai devant moi mon dossier, ses cotes dites de plaidoirie qui développent par écrit l’argumentation que je vais exposer oralement et sous lesquelles sont rangées les pièces et la jurisprudence qui sont mes preuves, et que je sortirai bientôt selon l’ordre de ma plaidoirie pour soutenir la narration et la discussion de l’affaire.

J’ai le cœur qui bat plus vite que d’ordinaire. Je gonfle ma poitrine du souffle nécessaire pour soutenir les premiers mots de l’exorde. Cet instant doit tout à la fois dissiper le trac toujours présent, plus ou moins intense selon les circonstances de la cause, et capter l’attention bienveillante de l’auditoire obligé. Je garde le silence quelques fractions de seconde, quelques secondes si je le puis, pour que me regardent ceux que je regarde les yeux dans les yeux ; car l’œil aussi écoute. Le silence qui précède la parole fait partie de la parole.

C’est sans doute la pratique de la philosophie qui m’a conduit à porter attention au sens originaire des formules composées de mots conjugués par l’habitude et que l’on n’entend plus. « Avoir la parole » ou « prendre la parole », donation ou prise prodigieuses si l’on y réfléchit, signifient qu’avant la parole, la parole est déjà là. Je suis invité à m’en rendre maître. Mais on dit « être maître de sa parole ». De sa parole ! et non de la parole. Pour qu’elle soit effectivement ma parole, je dois parler, avec les mots communs de la parole déjà là, sans quoi je ne serais pas compris, mais ils doivent venir à ma

en relation

  • Plaidoirie
    1618 mots | 7 pages
  • Plaidoirie
    316 mots | 2 pages
  • Plaidoirie
    390 mots | 2 pages
  • Plaidoirie
    1514 mots | 7 pages
  • PLAIDOIRIE
    1859 mots | 8 pages
  • Plaidoirie
    1457 mots | 6 pages
  • La plaidoirie
    1282 mots | 6 pages
  • Plaidoirie
    301 mots | 2 pages
  • Plaidoirie
    2302 mots | 10 pages
  • Plaidoirie
    704 mots | 3 pages