Plaidoyer pour chefferie traditionnelle

13341 mots 54 pages
PLAIDOYER POUR
LA CHEFFERIE TRADITIONNELLE
Malgré les maux dont on l'accable, la chefferie traditionnelle ne mérite pas le bûcher. Elle a encore beaucoup à offrir. Voici pourquoi.
Identifiée par les colons dès leur arrivée comme le principal centre de contre pouvoir à leur hégémonie, la chefferie traditionnelle a été tout le long de la colonisation systématiquement combattue. Finalement, à défaut d'être purement et simplement supprimée, elle a été relayée à partir de 1923 au rang de simple auxiliaire de l'administration.
Image ternie
A ce titre, malmenée au gré des intérêts politiques et géostratégiques du colonisateur, livrée aux caprices d'une administration d'oppression et de prédation, la chefferie traditionnelle a abordé la grande effervescence de l'après deuxième guerre mondiale pour l'affirmation de la personnalité des peuples opprimés, globalement du mauvais côté, à savoir celui du pouvoir colonial et a de ce fait vu son image particulièrement ternie. Elle s'est tout naturellement trouvée dans la ligne de mire du nationalisme naissant, identifiée comme l'un des principaux freins à l'émancipation du peuple tant espérée et combattue comme tel. De l'indépendance à nos jours, cette situation d'assujettissement au pouvoir politique a continué, alimentant une grande controverse sur sa problématique. Aux radicaux comme Patrice Kayo et Marcien Towa (Pr. Marcien Towa, in journal Mutations n°1664 du 6 juin 2006) qui, inspirés par l'audace de l'ancien président guinéen Ahmed Sékou Touré qui de 1958 à 1984 a supprimé la chefferie traditionnelle dans son pays, prônent l'effacement de l'institution, certains comme Charly Gabriel Mbock (Charly Gabriel Mbock, Le Défi Libéral, ed. Karthala, Paris 1990) la qualifient de " camerouniaiseries " qui concourt à l'affermissement du tribalisme tandis qu'un certain nombre imputent aux chef traditionnelle grand retard que connaissent la démocratie et le développement dans un certain nombre de régions de notre pays. A l'appui,

en relation

  • L'eau au moyen orient
    10224 mots | 41 pages
  • Afrimap RDC Low Res Final
    148056 mots | 593 pages
  • Le processus de décentralisation au Niger et la participation des acteurs au développement local : exemple de la commune rurale de Bagaroua (département d’Illéla).
    18895 mots | 76 pages
  • Ajustements structurels
    19293 mots | 78 pages
  • Exposer sur la cedeao
    24449 mots | 98 pages
  • L' etat de droit au cameroun
    27345 mots | 110 pages
  • Expose sur la vente commerciale
    28274 mots | 114 pages
  • Le programme d'ajustement structurel
    16057 mots | 65 pages
  • Le Mandat
    10276 mots | 42 pages
  • Réduire les inégalités par des politiques publiques
    46884 mots | 188 pages