Plan détaillé Albatros Baudelaire

257 mots 2 pages
Souvent, pour s'amuser, les hommes d équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,

Le navire glissant sur les gouffres amers.


A peine les ont ils déposés sur les planches,

Que ces rois de l azur, maladroits et honteux,

Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches

Comme des avirons traîner à côté d'eux.


Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !

Lui, naguère si beau, qu il est comique et laid !

L un agace son bec avec un brûle gueule,

L autre mime en boitant, l infirme qui volait !



Le Poète est semblable au prince des nuées

Qui hante la tempête et se rit de l archer ;

Exilé sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant l empêchent de marcher. I.Parallèle A L OISEAU a.image mélioration ces rois de l'azur …, ailé, péjorative
(maladroits et honteux, piteusement, comique et laid, boitant II. Contraste aire et Terre
a. le navire = la mer vocabulaire // navire ( equipage, mer, navire … ) b.aire = oiseau vocabulaire // oiseau ( voyageur ailé , volait, ailes … )

III. Le poète ce met dans le texte
a. description du poete comparaison a des princes des nuées, qui se moque du monde ( hante la temête et se rit de l'archer)
b. denonciation exilé= péjoratif par rapport a la terre ( exilée sur le sol ) // enfer donc image de paradis = aire , ciel , les oiseaux, les ailes de geants, voyageur ailé = mythe, fantastique. ses ailes de géants = sa beauté, sa majésté … l'empeche de marcher.

en relation

  • Albatros de baudelaire
    1990 mots | 8 pages
  • L'albatros - baudelaire
    1587 mots | 7 pages
  • L'albatros: lecture analytique
    493 mots | 2 pages
  • Commentaire-albatros baudelaire
    942 mots | 4 pages
  • Commentaire albatros baudelaire
    1238 mots | 5 pages
  • Albatros commentaire baudelaire
    541 mots | 3 pages
  • Plan composé - L'albatros ALMONTE
    892 mots | 4 pages
  • L Albatros Baudelaire
    547 mots | 3 pages
  • Albatros baudelaire
    308 mots | 2 pages
  • Albatros baudelaire
    278 mots | 2 pages