Plan détaillé "le registre tragique est-il uniqument propre à la tragédie?"

435 mots 2 pages
I Le registre tragique lié à la tragédie antique A. Origine de la tragédie B. Fatum C. Catharsis
II Malgrè l'evolution de la tragédie elle est toujours liée au registre tragique A. Inspiration des mythes B. Inspiration religieuse C. Theorie de Boileau
III Le registre tragique dans d'autres genres littéraires A. Le roman B. La poésie C. L'art ( la peinture )

Into
I: 1) Origine du registre tragique 2) Ethymologie du mot tragédie 3) Apogée du registre tragique grace à la tragédie
II: 1) Le tragique dans les roman 2) Le tragique dans la poésie 3) le tragique dans la peinture
Conclusion

Texte A
Et voilà. maintenant le ressort est bandé. Cela n'a plus qu'à se dérouler tout seul. C'est cela qui est commode dans la tragédie. On donne le petit coup de pouce pour que cela démarre, rien, un regar pendant une seconde à une fille qui passe et lève les bras dans la rue, une envie d'honneur un beau matin au réveil, comme de quelque chose qui se mange, une question de trop qu'on se pose un soir... C'est tout. Après, on n'a plus qu'à laisser faire. On est tranquille ; cela roule tout seul. C'est minutieux, bien huilé depuis toujours. La mort, la trahison, le désespoir sont là, tout prêts, et les éclats, et les orages, et les silences, tous les silences.
Jean Anouilh (1910-1987), Antigone,
La Table ronde, 1942.
Texte B
Théramène
J'ai vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux fils
Traîné par les chevaux que sa main a nourris.
Il veut les rappeler et sa voix les effaie ;
Ils courent ; tout son corps n'est bientôt qu'une plaie.
De nos cris douloureux la plaine retentit.
Leur fougue1 impétueuse enfin se ralentit ;
Ils s'arrêtent non loin de ces tombeaux antiques
Où des rois ses aIeux sont les froides reliques2.
J'y cours en soupirant3, et sa garde me suit.
De son généreux4 sang la trace nous conduit,
Les rochers en sont teints, les ronces dégouttantes5
Portent de ses cheveux les dépouilles6

en relation

  • kolizeom
    1147 mots | 5 pages