Plan

Pages: 84 (20843 mots) Publié le: 5 décembre 2012
1

ECOLE ET APPARTENANCES ETHNIQUES QUE DIT LA RECHERCHE ?
Françoise Lorcerie, CNRS La recherche française en sciences sociales n’a pris en charge la question de l’ethnicité que dernièrement, moins par méconnaissance des phénomènes ethniques que par évitement [Simon, 1983]. En 1995 encore, un état des lieux de la recherche sociologique en ce domaine recense pour l’essentiel des travauxanglo-saxons [Streiff et Poutignat, 1995]. C’est dans la seconde moitié des années 1990 que le paradigme de l’ethnicité a fait son entrée dans les travaux empiriques français de sciences sociales, entre autres à propos de l’école [Aubert & al., 1997] et, timidement, dans l’action publique. Cette innovation a suscité une politisation de la question de l’ethnicité au nom des équilibres institutionnels etdes acquis épistémologiques français [Schnapper, 1998 ; Population, 1998]1. Il n’en reste pas moins que l’ethnicité constitue l’un des grands modes de construction sociale de la différence. Max Weber, un des pères fondateurs des sciences sociales modernes, en avait tracé le programme de recherche dès le début du XXème siècle [Weber, 1995], et toutes les disciplines des sciences sociales ontcontribué depuis à la théorisation. Dans ce dossier, la notion d’appartenance ethnique est d’abord présentée succinctement à la lumière des travaux généraux de sciences sociales (1). Nous proposons ensuite un cadre d’analyse pour présenter les travaux empiriques français relatifs à l’ethnicité à l’école (2). Nous terminerons en évoquant les politiques scolaires qui visent à traiter les processusethniques (3).2 1. UNE NOTION COMPLEXE : L’APPARTENANCE ETHNIQUE 1.1. APERÇU GENERAL La différence entre les sexes et celle entre les classes sociales (la distinction riches/pauvres et ses variantes : bourgeois/prolétaires, ou aujourd’hui exclus/nantis) sont connues en sociologie et reconnues dans l’opinion publique. Elles ont des propriétés sociales communes. (1) Il s’agit de différences qui sontconstruites socialement : elles instaurent des partages sociaux. (2) Elles s’inscrivent dans les structures de domination qui caractérisent les sociétés humaines. Les modes sociaux de la différence positionnent les individus et les groupes les uns par rapport aux autres dans des hiérarchies : elles déterminent des statuts relatifs. (3) Il se trouve qu’elles ont à voir en outre avec la violence oul’insubordination scolaire. Sans détailler ce point, on sait que l’indiscipline est plus souvent le fait des garçons que des filles, et plus le fait de jeunes mal placés sur l’échelle sociale que de jeunes de milieux favorisés. En disant cela, on n’explique rien, on ne fait qu’entrevoir de nouvelles questions : dans quelle mesure est-ce vrai ? comment cela se fait-il, quels sont les processus en cause dansces régularités ? (4) Enfin, elles sont fortement prises en charge dans la réforme scolaire, elles donnent lieu à une
Pour une vue du débat dans le milieu des démographes, on peut lire Joan STAVO-DEBAUGE (2003), Prendre position contre l’usage de catégories « ethniques » dans la statistique publique. In Pascale Laborier et Danny Trom, dirs., Historicités de l’action publique, Paris, PUF, p.293-327. 2 Ce dossier s’appuie sur notre étude du paradigme de l’ethnicité et de son application à l’école française, en particulier dans L’Ecole et le défi ethnique, Paris, INRP & ESF, 2003.
1

2

mise en œuvre active du principe d’égalité (enregistrements statistiques, actions de prévention, etc.). Il existe d’autres modes de différenciation sociale, dont celui qui nous intéresse dans cedossier : celui qui se construit à partir de l’origine supposée, du sentiment d’appartenir ou que d’autres appartiennent à une communauté qui a des racines profondes. Cette différence est dénommée « ethnique », d’un adjectif dont la racine vient du grec ethnos, « peuple » au sens tribal du terme, « communauté de sang ». Il faut souligner le piège que recèle ce mot. Ethnos correspond au substantif...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Plan
  • plan
  • Plan
  • Plan
  • Plan
  • Plan
  • Le plan
  • PLAN

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !