Platon république

7784 mots 32 pages
LA RÉPUBLIQUE DE PLATON RÉSUMÉ ET THÈMES LIVRE IV : BONHEUR DES GARDIENS SUBORDONNÉ À CELUI DE LA CITÉ ; PARALLÉLISME ENTRE LA JUSTICE DANS L'INDIVIDU ET LA JUSTICE DANS LA CITÉ I - SOCRATE ET ADIMANTE : LA VIE DES GARDIENS ET LE BONHEUR DE LA CITÉ(420a-427c, pp. 171-179) - A - 420a-421d, pp. 171-173. - Le bonheur de la Cité tout entière passe avant celui des individus, fussent-ils gardiens.À Adimante qui demande quelle source de bonheur ont les gardiens en dehors de leur salaire, Socrate répond qu'il est vrai qu'ils ne possèdent aucun bien personnel. Mais le but recherché est le bonheur de toute la Cité et non celui d'une de ses classes. Chacun doit garder sa fonction et surtout les gardiens. - B - 421d-423c, pp. 173-174. - Suppression, dans la Cité, des divisions qui ont pour origine la richesse ou la pauvreté :1) [421d] Parce que, dit Socrate, richesse et pauvreté perdent les arts et les artisans. L'artisan enrichi cesse de vouloir accomplir sa tâche. L'artisan appauvri ne peut se pro­curer tous les outils nécessaires et éduque mal ses enfants. Il faut donc éviter la richesse car elle « engendre le luxe, la paresse et le goût de la nouveauté ; la pauvreté, car elle engendre bassesse, méchanceté et goût de la nouveauté ».2) [422a] Parce que, dans la guerre, une Cité non attachée à la richesse (« chiens solides »)pourrait mieux lutter contre des Cités corrompues par le luxe (« moutons gras et tendres ») et avoir plus facilement des alliés.3) [423a] Parce que, dans toute autre cité, il y a deux factions ennemies : les riches et les pauvres. - C - 423b-422e. - Les limites de la Cité doivent s'étendre jusqu'au point où elle court le risque de perdre son unité. - D - 423e-425b, pp. 175-177. - Conditions de la validité de ces réformes : prise en charge, par la Cité, de l'éducation de la jeunesse et défiance envers les nouveautés­ :1) [423e] Parce que l'enfance et la jeunesse acceptent plus facilement ces mesures.2) [424b] On veillera à ne pas altérer cette éducation

en relation

  • Platon république
    916 mots | 4 pages
  • Platon, la république
    1079 mots | 5 pages
  • La république de Platon
    7214 mots | 29 pages
  • Platon-la république
    656 mots | 3 pages
  • La république platon
    23990 mots | 96 pages
  • Republique de platon
    852 mots | 4 pages
  • Platon - la république
    2751 mots | 12 pages
  • La république de platon
    10030 mots | 41 pages
  • La république platon
    436 mots | 2 pages
  • La république de platon
    1037 mots | 5 pages