Pme et grands groupes

15978 mots 64 pages
Les PME : proies alléchantes ou victimes consentantes du rachat par les Grands Groupes ?

Problématiques :

Quels sont les motivations et intérêts des grands groupes à racheter les PME ?
Quels sont les avantages et inconvénients pour les deux parties (PME, grand groupe) ?
Quel est l’impact du rachat d’une PME par un grand groupe sur la psychologie des salariés et de l’ancien dirigeant ?
Quelle trajectoire la PME prend-elle après avoir été phagocytée par un grand groupe ?
La PME peut-elle être autre chose qu’une proie ou une victime ? N’y a-t-il pas un rapport gagnant-gagnant possible ?

Résumé :

Il suffit de suivre l’actualité, qu’elle soit spécialisée ou grand publique, télévisuelle ou radiophonique, dans la presse ou sur internet, pour se rendre compte que lorsqu’une PME est convoitée par un Grand Groupe, c’est généralement un combat du type David contre Goliath qui s’engage pour l’opinion commune : le gentil, la PME, est phagocyté par le méchant, le Grand Groupe.
Ce fait, voire ce préjugé, suscite toute notre interrogation. Mais nous voulons aller plus loin et commencer par démontrer que cet avis partagé est faussé puis révéler que la PME peut aussi jouer ce rôle de méchant. Enfin, il semble intéressant de voir l’évolution, tant structurelle et stratégique que psychologique, de l’environnement de la PME lorsqu’elle est rachetée. C’est ainsi que nous nous intéressons surtout au « processus repreneurial » qu’au seul moment ponctuel du rachat.
Dès lors, une multitude de cas particuliers et de rencontres sur le terrain avec ces dirigeants, de PME ou de grands groupes, a étoffé notre recherche, notre avis sur la question et donc, notre démonstration : non, le grand groupe ne cherche pas à couler la PME, à lui pomper toute activité et la phagocyter à tout prix. Oui, la PME peut se révéler amère, gourmande et épineuse, oui, la PME est souvent consentante mais ce par intérêt.
Surtout, au fil de nos entretiens, il semble que ce soit plus un

en relation

  • Comment manager une TPE/PME après avoir été cadre dans une grande entreprise ?
    8117 mots | 33 pages
  • Commerce
    25786 mots | 104 pages
  • Spad
    31517 mots | 127 pages
  • stratégie des pme
    1593 mots | 7 pages
  • Définition d'une pme
    3853 mots | 16 pages
  • Pme pour la france
    60152 mots | 241 pages
  • corporate venture
    1976 mots | 8 pages
  • Pme et pmi en côte d'ivoire
    6116 mots | 25 pages
  • Startégie des pme
    1643 mots | 7 pages
  • Big is beautiful
    2763 mots | 12 pages