PMG experience combattante

428 mots 2 pages
Sujet 1 – La première guerre mondiale et l’expérience combattante.

La première guerre mondiale débute en 1914 suite à un enchaînement de déclarations de guerre liées à un mécanisme d’alliances signées à la fin du 19ème siècle. Ces déclarations trouvent leur origine, leur étincelle dans l’assassinat du prince héritier d’Autriche François-Ferdinand le 28 juin 1914 à Sarajevo. Quatre ans plus tard les Etats en guerre sont épuisés et alors qu’ils étaient persuadés d’avoir à mener une guerre courte et victorieuse, ils ont rapidement pris conscience que les enjeux étaient devenus tout autre. La première guerre mondiale a profondément modifié l’expérience combattante et a donné naissance à un autre monde, le XXème siècle est né sur ses champs de bataille. Comment la première guerre mondiale a modifié cette expérience combattante ?
Pour répondre à cette question nous nous proposons de voir d’une part comment la première guerre mondiale a bouleversé les pratiques combattantes puis comment elle a crevé les seuils conventionnels de violence ?

I – Transformation des pratiques combattantes

A – Les grands enjeux stratégiques
1 – Guerre de mouvement rapidement abandonné
2 – Guerre de position
- Aspect de la guerre de position : retour sur le vocabulaire des tranchées, descriptifs brefs
- Quels sont les enjeux : sortir implique des prises de risque extrême => les phases d’attaque se traduisent par des pertes très importantes et du coup alimente les mutineries. Prendre l’exemple des attaques britanniques de la Somme, ou françaises du Chemin des Dames.
B – L’évolution de l’équipement ð Les progrès de l’artillerie, de la balistique permettent d’utiliser des armes qui donnent « la mort » de loin. Utilisation de canons à longue portée : le plus puissant est un canon allemand appelé la Grosse Bertha dont la capacité de frappe était de propulser des obus de plus d’une tonne. ð La découverte des armes chimiques ð La mise au point des

en relation

  • role social des armees
    20478 mots | 82 pages
  • Définitions du marketing
    31866 mots | 128 pages
  • La femme dans le monde méditerranéen ii. la femme grecque
    89626 mots | 359 pages