Poésie engagée

288 mots 2 pages
Section STG

Devoir en 4 heures :
Français – Sujet d’examen écrit

Objet d’étude : la poésie

Corpus :
- Victor Hugo, « Melancholia », Les Contemplations, 1832.
- Charles Baudelaire, « L’Invitation au voyage », Les Fleurs du Mal, chapitre « Spleen et Idéal », 1857.
- Charles Baudelaire, « Paysage », Les Fleurs du Mal, chapitre « Tableaux parisiens », 1857.
- Guillaume Apollinaire, « Le Pont Mirabeau », Alcools, 1913.
- Robert Desnos, « Ce cœur qui haïssait la guerre… », L’Honneur des poètes, recueil collectif clandestin, 1943.

I. Questions préalables (6 points)

1. Quelles sont les fonctions de la poésie représentées dans ce corpus ? (4 points)
2. Que signifie le vers de Baudelaire : « L’Emeute tempêtera vainement à ma vitre » (poème « Paysage », vers 21) (2 points)

II. Travail d’écriture (14 points) : au choix

1) Commentaire : Hugo, « Melancholia »
Axe 1 : Comment Victor Hugo représente-t-il le travail des enfants dans les usines au XIXe siècle ?
Axe 2 : Comment l’engagement de Victor Hugo se manifeste-t-il dans ce poème ?
2) Commentaire : Baudelaire, « L’Invitation au voyage »
Axe 1 : Quelle représentation de la femme aimée se dégage de ce poème ?
Axe 2 : Quelles sont les caractéristiques des paysages évoqués par Baudelaire ?
3) Invention
Dans la rubrique « Courrier des lecteurs » d’une revue littéraire, un abonné a exprimé son désintérêt pour la poésie, qui selon lui est inutile dans le monde contemporain. Vous rédigez une réponse qui réfute ses arguments et montre l’intérêt qu’un lecteur d’aujourd’hui peut encore trouver à la poésie.
Vous prendrez appui sur les poèmes du corpus et ceux que vous connaissez.
4) Dissertation :
Selon vous, la poésie doit-elle privilégier l’expression des sentiments amoureux ?
Vous répondrez en un développement structuré, en vous appuyant sur les poèmes du corpus et ceux que vous

en relation

  • Poésie engagée
    1858 mots | 8 pages
  • Poésie engagée
    719 mots | 3 pages
  • Poesie engagée
    2782 mots | 12 pages
  • La poésie engagée
    498 mots | 2 pages
  • La poésie engagée
    1710 mots | 7 pages
  • La poésie engagée
    1860 mots | 8 pages
  • La poesie engagée
    1635 mots | 7 pages
  • La poesie engagee
    380 mots | 2 pages
  • La poésie engagée
    310 mots | 2 pages
  • POESIE ENGAGEE
    692 mots | 3 pages