poésie surréaliste

1902 mots 8 pages
Le terme « poésie » vient du grec « poiein » signifiant « action de créer ». Donc dès l’Antiquité, la poésie désignait la création littéraire qui prend pour matière l’imaginaire, et très peu souvent le réel ou l’historique. Selon deux célèbres écrivains surréalistes, André Breton et Paul Eluard, la poésie doit être une « débâcle de l’intellect ». Cela vous semble-t-il une bonne définition de la poésie ? Autrement dit : La poésie doit-elle forcément exprimer les sentiments, les sensations de manière chaotique ou irraisonnée ? Ne peut-elle pas suivre des règles ? Ou au moins un objectif de fond ou de forme ? Nous verrons dans un premier temps que la poésie est une « débâcle de l’intellect », ensuite que c’est une « fête de l’intellect » et enfin, ses autres rôles et caractéristiques.
I] La poésie, une débâcle de l’intellect
1. Contester l’ordre établi
Selon André Breton, la poésie doit être une « débâcle de l’intellect ». Nous verrons donc tout d’abord que cela passe par la contestation de l’ordre établi et enfin que cela entraine la création d’un nouveau genre de poésie. André Breton et Paul Eluard étaient deux auteurs surréalistes très importants. Le surréalisme refuse les conventions bourgeoises dans le domaine esthétique, moral et politique. Ainsi, le « beau » académique, le « bon goût » sont vivement critiqués. Le surréalisme est d’ailleurs une réaction des écrivains face aux valeurs de leur époque qui ont conduit aux horreurs de la Première Guerre Mondiale ; beaucoup d’entre eux l’ont vécu dont André Breton qui a été médecin militaire. Les arts primitifs, les œuvres rejetées, comme celle du comte de Lautréamont (Les Chants de Maldoror, 1869) sont mises en avant ; le surréalisme célèbre l'humour noir (L’Anthologie de l’humour noir, André Breton, 1940), l'érotisme… Il transgresse les tabous de même que la logique courante ou les règles d'écriture... Nous en avons d’ailleurs un exemple avec un des textes du corpus « Le pain ». Ce poème a été écrit par Francis

en relation

  • La poésie surréaliste
    902 mots | 4 pages
  • La poésie surréaliste
    723 mots | 3 pages
  • Poésie surréaliste
    289 mots | 2 pages
  • Poésie surréaliste
    818 mots | 4 pages
  • La poésie romantique et la poésie surréaliste
    437 mots | 2 pages
  • Essai sur la poésie surréaliste
    535 mots | 3 pages
  • La poésie surréaliste de robert desnos
    1347 mots | 6 pages
  • Le surréalisme
    2086 mots | 9 pages
  • La poesie
    1855 mots | 8 pages
  • His father the chief
    1792 mots | 8 pages