poésie

2398 mots 10 pages
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

‘’Remords posthume’’

sonnet de Charles BAUDELAIRE

dans

‘’Les fleurs du mal’’
(1857)

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse, Au fond d’un monument construit en marbre noir, Et lorsque tu n’auras pour alcôve et manoir Qu’un caveau pluvieux et qu’une fosse creuse ;

Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse Et tes flancs qu’assouplit un charmant nonchaloir, Empêchera ton coeur de battre et de vouloir, Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini (Car le tombeau toujours comprendra le poète), Durant ces grandes nuits d’où le somme est banni,

Te dira : «Que vous sert, courtisane imparfaite, De n’avoir pas connu ce que pleurent les morts?» - Et le ver rongera ta peau comme un remords.

Commentaire

Au poète avide d’infini, l’amour sensuel peut offrir quelques instants d’évasion mais non la paix et la satisfaction de l’âme. Et, pour Baudelaire, la douceur traîtresse de cet amour avait un arrière-goût de péché et de mort, de perdition et de néant : le charme physique de la femme aimée éveillait irrésistiblement l’horreur du tombeau, de la décomposition de la chair, et la hantise du péché qui prépare les longs remords.
Dans ‘’Remords posthume’’, sonnet en alexandrins écrit en 1847, qui parut le 1er juin 1855, dans ‘’La revue des deux mondes’’ puis fut, en 1857, placé dans le recueil ‘’Les fleurs du mal’’, dans cette partie de “Spleen et idéal” qui est dominée par le thème de la femme sensuelle, Baudelaire traita un thème éternel, illustré notamment par Horace («Carpe diem quam minimum credula postero» [«Cueille le jour présent et sois le moins confiant possible en l'avenir»], ‘’Odes’’, I, 11, 8, ‘’À Leuconoé’’), par Ronsard (‘’Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle’’), par Corneille (‘’Stances à Marquise’’), le thème désigné comme étant celui du «carpe diem», lui

en relation

  • Poésie
    450 mots | 2 pages
  • La poèsie
    4013 mots | 17 pages
  • Poesie
    1865 mots | 8 pages
  • La poésie
    1129 mots | 5 pages
  • La poesie
    4477 mots | 18 pages
  • Poésie
    5573 mots | 23 pages
  • Poésie
    1271 mots | 6 pages
  • LA POESIE
    2112 mots | 9 pages
  • Poésie
    2370 mots | 10 pages
  • Poésie
    2123 mots | 9 pages