Poeme el disdichado

4524 mots 19 pages
El Desdichado

Gérard de Nerval

Recherche

Chercher une analyse de texte :

Rubriques
Aidez-moi !
Forum
Maths première
Biologie première
Histoire-géo première
Les TPE
Avertissement
Liens

Oral du bac de français
Méthode
Révisions
Déroulement de l'oral
Matériel à apporter
Texte officiel

Ecrit du bac de français
Accueil
Commentaire
Dissertation
Ecriture d'invention
Questions sur le corpus
Annales

Pour aller plus loin
Biographies
Figures de style
Histoire littéraire
Mouvements littéraires
Vocabulaire première
Discours rapporté
La poésie
Le roman
Le théâtre
L'apologue
Les registres
L'argumentation
La narration

Introduction
Les Chimères de Gérard de Nerval, dont est extrait El Desidichado, sont un recueil de 12 sonnets d'inspiration romantique mais comptant déjà des traits symboliques (Expression lyrique des sentiments, goût des extrêmes ; Symbolisme : fin 19ème siècle, association de symboles) publié à la fin des nouvelles " Les Filles du Feu " dont il est le prolongement. Le poète est en effet toujours hanté par ses amours perdus, par les mythes et les légendes et par une interminable quête de lui-même à la recherche de la miséricorde.

Lecture

Télécharger El Desdichado - de Nerval en version mp3 (clic droit - "enregistrer sous...") Lu par René Depasse - source : litteratureaudio.com

El Desdichado

Je suis le ténébreux, - le veuf, - l'inconsolé, Le prince d'Aquitaine à la tour abolie Ma seule étoile est morte, - et mon luth constellé Porte le soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé, Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie, La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé, Et la treille où le pampre à la rose s'allie.

Suis-je Amour ou Phébus ? ... Lusignan ou Biron ? Mon front est rouge encor du baiser de la reine ; J'ai rêvé dans la grotte où nage la sirène...

Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron ; Modulant

en relation