Poeme

276 mots 2 pages
Un passant assit entre deux chaises
C’est donc l’histoire d’un passant que j’ai trouvé assis entre deux chaises, bien mal à l’aise, ce passant avait l’air troublé voir apeuré. Il désirait s’assoir sur la chaise de droite mais son pied gauche ne voulais pas quitter la chaise de gauche et inversement. Ce passant avait l’air apeuré assis entre ces deux chaises du fait qu’il pensait mourir entre ces deux chaises .C’est injuste pour lui de choisir sa vie entre ces deux chaises. Cette personne là avait mille raisons de ne pas aller sur la chaise de gauche et mille autres raisons de ne pas aller sur la chaise de droite. Parfois, parce que ça lui faisait mal il restait debout mais soudain rattrapé pour ça raison il se rassit. Il s’assied entre ces deux chaises parce qu’il pense que sur l’une des deux chaises il y a la paix, l’amour. Sur l’une des deux chaises il trouvera une divinité incommensurablement éternel et unique. Il ne veut pas être de ceux qui poseront les genoux à t’air le soir ou Dieu se t’aira. Cependant, il reste troublé par les témoignages de personnes déjà assises sur l’une des deux chaises. Lui, considère que si il regroupe les deux siège il pourra même se coucher, mais ces deux chaises restent éloignées l’une de l’autre, le mystère de la vie est là sur l’une des deux chaises… C’était le récit d’un jeune homme à l’abondons dans ces pensées, un passant… En attendant j’y

en relation

  • Un poéme
    524 mots | 3 pages
  • poème
    473 mots | 2 pages
  • Poéme
    421 mots | 2 pages
  • poeme
    2193 mots | 9 pages
  • poeme
    559 mots | 3 pages
  • Poème
    485 mots | 2 pages
  • Poème
    1371 mots | 6 pages
  • Poéme
    302 mots | 2 pages
  • poeme
    1857 mots | 8 pages
  • Poeme
    669 mots | 3 pages