Poeme

627 mots 3 pages
Le commencement, toute vie, toute action a un point de départ .
Une envie d'écrire, de s'exprimer, avoir l'impression de devoir prouver quelques choses à quelqu'un, de se sentir exister pour des gens alors qu'on ne se sent pas exister soit même.
Ne pas avoir trouvé sa propre utilité ne pas savoir où aller, quoi faire, ce qui nous orientera sur ce qu'on va devenir, ce rendre compte qu'il y a des milliers de possibilités, un choix d'action quasi infinie, mais il en choisira qu'une il ira vers une seul direction, il ce rendra compte du chemin qu'il a pris qu'une fois qu'il tournera le dos parce qu'il a eu la pensée de se retourner pour prendre un autre chemin. Mais là il ce rend compte que faire demi tour n'est pas une option. Il peut toujours essayé de dévier le chemin qu'il pris pour tenté d'en rejoindre un autre. Jusqu'à qu'il ce rende compte que percer un trou dans un mur prend plus de temps que d'avancer tout droit, donc il assume, avance, prend des virages ne sachant pas ce qu'il lui attend à l'arrivé. Il pense, rêve se sent important a des idées se sent exister.
Il a l'impression d'avoir du poids, un rôle important à jouer dans cette société. Il sort sur son balcon pour essayé de prendre l'air donner de la légèreté à ses idées, essayé d'être plus productif.
Il observe, il essaye de comprendre mais ne comprend pas.
Il vois des déchets arpentant le sol, vois des gens sué rien que pour changer des pièces de voiture, il ce rend compte que certaine personne n'ont qu'a utilisé un bout de plastique inondé de chiffre et d'une couleur insignifiante pour résoudre leur problèmes alors que tellement d'autres n'ont pas ce droit.
Il ce rend compte qu'il y a des classes social, qu'elles sont classé et que le système est crée pour que le disque répète la même mélodie, qu'elle est faite pour qu'elle se répète au début de chaque génération comment si tout étais prémédité. Il discerne un mégot, il veut s'enfumer la tête parce qu'il ce rend compte que ses idées prenne trop

en relation

  • Un poéme
    524 mots | 3 pages
  • poème
    473 mots | 2 pages
  • Poéme
    421 mots | 2 pages
  • poeme
    2193 mots | 9 pages
  • poeme
    559 mots | 3 pages
  • Poème
    485 mots | 2 pages
  • Poème
    1371 mots | 6 pages
  • Poéme
    302 mots | 2 pages
  • Poeme
    669 mots | 3 pages
  • poeme
    1857 mots | 8 pages