poesie

1101 mots 5 pages
Mais la recherche de cette poupée ne donna aucun résultat malgré le fait que la mère chercha dans tout les recoins de la maison, malheureusement la poupée rose, brune et aux yeux rouge écarlate avait disparu. Cela rend la petite fillette très triste mais comme elle est très intelligente elle sait que ce n'est rien face a la destruction de la maison et dit a sa mère de ne pas s'en faire ce n'est qu'une poupée ainsi que chaque chose rendait l 'âme à un moment ou un autre. La mère, surprise de la réaction de son enfant la gifla, non pas parce qu'elle dit que la poupée n'était pas importante mais que chaque chose rendait l'âme. A ce moment précis un petit garçon a peine plus grand que la petite fille ramena la poupée à son propriétaire : « tiens, ce doit être a toi ! ». La petite fille remercia le petit garçon et récupéra un sourire si beau que sa mère ne fait pas attention aux obus, ce qui n'est pas très judicieux et risqua de mourir suite à une explosion provenant d'un obus peu éloigné. L'explosion était si puissante que le petit garçon fut envoyé contre le restant d'un mur, le garçon saigne de la tête, la mère et la fillette le récupère pour le soigner mais en vain, le garçon était mort. La mère reprit alors son enfant et repartit en direction du vaste champs ou l'on recueille les familles pris de tourment par la guerre ainsi que les soldats blessés comme les gueules cassées. Un long et terrible voyage s'annonce, la mère et l'enfant finissent par traversé la ville, la première étape afin d'arriver à destination. Là ils voient des enfants et femmes hurler à l'aide pour cause qu'il sont blessés ou même les vieillards qui ne veulent plus voir ce carnage et décident alors de se donner la mort, ils virent même un expatrier japonais de 12 ans a peine se donner la mort au katana, se l'enfonça dans son ventre. Un homme surgit de nulle part les envoya à terre et se colla à eux, la femme énervée et apeurée gifla l'homme qui en réalité était son mari qui les a sauvé d'une

en relation

  • Poésie
    450 mots | 2 pages
  • La poèsie
    4013 mots | 17 pages
  • Poesie
    1865 mots | 8 pages
  • La poésie
    1129 mots | 5 pages
  • La poesie
    4477 mots | 18 pages
  • Poésie
    5573 mots | 23 pages
  • Poésie
    1271 mots | 6 pages
  • LA POESIE
    2112 mots | 9 pages
  • Poésie
    2370 mots | 10 pages
  • Poésie
    2123 mots | 9 pages