Point de vue dans un récit

Pages: 35 (8634 mots) Publié le: 23 octobre 2013
Bibliographie :

1-Aquien, (Michèle), La Versification appliquée aux textes, Armand Colin, 2005.
2-Buffard- Moret, (Brigitte), Précis de versification, avec exercices corrigés, Coll. Lettres Sup., Armand Colin, Siège, 2004.
3-Grammont, (Maurice), Petit traité de versification, Armand Colin, Coll. U, Paris, 2000.
4-Serveau,(Didier), La poésie au XIXème siècle et au XXème siècle, Hatier,Paris, 2000.
5-La poésie française au XIXème siècle : Anthologie, Collection Classique et Cie, Hatier Poche, 2006.

La versification française

La versification française tire ses origines de la versification latine populaire, tout comme la langue française est issue de la langue latine vulgaire. Elle est définie comme l’ensemble des techniques utilisées dans l’expression poétiquetraditionnelle en langue française ; et les usages qui y règlent la pratique du vers, le regroupement en strophes, le jeu des rythmes et des sonorités tels que les types formels de poèmes.
La versification se distingue cependant de l’ « art poétique » qui renvoie à des conceptions esthétiques de la poésie revendiquées par une personne ou un groupe.
En poésie, la forme est productrice de sens. C’est pourquoiil est impératif de ne pas dissocier le fond et la forme. Dans ce sens, Valéry, dans Variété 1 parle dans la poésie de l’ « égalité d’importance de valeur et de pouvoir » existant « entre la forme et le fond, entre le son et le sens ». Dès lors, on ne pourrait concevoir une analyse littéraire qui fait fi de cette forme ou la néglige.
En outre, le lien entre la versification et la significationest si important qu’il aide à la compréhension de l’œuvre et éclaire la conception de chaque poète de la poésie. Par ailleurs, pour comprendre et saisir totalement le choix d’une pratique métrique, il convent de la replacer dans une perspective chronologique. En effet, histoire littéraire et histoire de la versification sont liées ; les poètes n’étaient pas soumis aux mêmes contraintes métriquesquand ils écrivaient et ceci a une énorme importance pour ce qui est de la compréhension de leur œuvre.

I- Vers et décompte des syllabes

1- la notion de vers

Poème :
Le poète

Le mal dont j’ai souffert s’est enfui comme un rêve
Je n’en puis comparer le lointain souvenir
Qu’à ces brouillards légers que l’aurore soulèveEt qu’avec la rosée on voit s’évanouir.
Alfred de Musset, La Nuit d’octobre, 1873.

Ces quatre lignes qui ouvrent le poème sont des vers. Comment les reconnaît-on ?
1-La première remarque qui s’impose est la typographie, en fait, la présentation diffère de la prose dans la mesure où les lignes ne sont pas complètement remplies même quand la phrase n’est pasachevée : les vers 2,3 et 4 constituent en effet une seule phrase.

2-La deuxième remarque est que ces lignes n’ont pas la même longueur mas elles ont des limites bien marquées : d’abord, l’alinéa au début, puis la majuscule et l’alignement vertical et à la fin l’espace blanc qui est laissé
En somme, chaque vers est traité typographiquement comme s’il formait à lui seul un paragraphe.
En revanche,il existe dans la versification française traditionnelle un certain nombre de paramètres qui contribuent à réaliser l’existence et la perception du vers. Il s’agit du nombre des syllabes.

2- Le décompte syllabique

Dans notre poème ci-dessus, chacun des vers contient 12 syllabes, ainsi transcrits en phonèmes :

3-Les règles du compte des syllabes

C’est Malherbe qui créa vers 1606les règles strictes de la versification, lesquelles règles ont perduré jusqu’à l’époque romantique. Or, ces licences autorisées jusqu’au début du XVIIème siècle disparaissent pendant plus de vingt ans pour ne revoir le jour qu’au cours du XIXème siècle et même au XXème siècle.
Rappelons donc que la syllabe est un groupe de phonèmes pris ensemble (étymologie : grec sun, « avec » et lambanein, «...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les points de vue narratif dans le recit
  • Point de vue.
  • Le point de vue
  • Les points de vue
  • Point de vue
  • Points de vue
  • LES POINTS DE VUE
  • Les points de vue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !