Points de vues de la justice

268 mots 2 pages
Dans la théorie du libre-choix, je n’ai trouvé, à mon avis, qu’un point positif. En effet, celui-ci étant une citation rapporté de David J. Roy : « Les ressources doivent se vendre et s’acheter selon la loi de l’offre et de la demande. » Ainsi, les quantités de productions sont directement basées sur la consommation des gens. Nous évitons donc des surplus de productions qui sont souvent gaspillés. Pour continuer, je ne suis pas d’accord avec le fait qu’il faut réduire au minimum l’intervention de l’État. En effet, certains sont aptes à faire fonctionner la société d’une façon autonome, mais d’autres n’ont pas cette capacité. Cela aurait pour cause que la société serait, selon-moi, débalancé. Aussi, cette théorie croit que ce que l’État prend en impôt pour redistribuer à tous est une injustice vis-à-vis des possédants. Je suis également en désaccord avec ce point puisque si les gens ne payaient pas d’impôts, notre système d’éducation ne serait plus gratuit, donc plusieurs n’auraient pas les moyens de s’éduquer. Ainsi, cela diminuerais l’éducation de la population. D’autres exemples, comme la santé, sont éminents. En effet la théorie du respect du libre-choix est d’avis que chaque individus de la société devrait décider des soins qu’il veule recevoir et d’y prévoir une assurance privée. Que feront les gens démunis? Deux options s’offrirait à eux : se faire soigner dans des endroits malpropres par des gens peu expérimentés, ou simplement de ne recevoir aucuns soins par faut d’argents. Vous aurez donc remarqué que je suis en majorité en désaccord avec cette théorie, et ce, pour les raisons énumérés

en relation

  • Travail victor hugo
    13984 mots | 56 pages
  • Victor hugo et la politique
    5625 mots | 23 pages
  • La polygamie
    5831 mots | 24 pages
  • Electre, giraudoux, acte ii, scène 8
    1111 mots | 5 pages
  • Brouillon
    1184 mots | 5 pages
  • morale
    1912 mots | 8 pages
  • Explication de texte blaise pascal, pensées (1670), ed. flammarion, coll. "gf" 1976
    689 mots | 3 pages
  • Introduction droit civil
    651 mots | 3 pages
  • Du contrat social ou Principes du droit politique (1762)
    1916 mots | 8 pages
  • Sept pierres pour la femme adultere
    573 mots | 3 pages