Politique coloniale

2458 mots 10 pages
De la « mission civilisatrice » coloniale à l’ingérence humanitaire

par Rony Brauman http://www.ldh-toulon.net/imprimer.php3?id_article=920 mis en ligne : mercredi 12 octobre 2005

Depuis la chute du mur de Berlin, le droit d’ingérence humanitaire est souvent invoqué pour justifier des interventions militaires occidentales. Au point que l’ancien secrétaire d’Etat américain Colin Powell considérait les organisations non gouvernementales comme « une part si importante de notre équipe de combat ».

Voilà qui rappelle le vieux discours colonial sur la « mission civilisatrice ».

Cet article est un chapitre de « La Fracture coloniale. La société française au prisme de l’héritage colonial » [1]

« Apporter la science aux peuples qui l’ignorent, leur donner routes, canaux, chemins de fer, autos, télégraphe, téléphone, organiser chez eux des services d’hygiène, leur faire connaître enfin les droits de l’homme, c’est une tâche de fraternité [...]. Le pays qui a proclamé les droits de l’homme, qui a contribué brillamment à l’avancement des sciences, qui a fait l’enseignement laïque, le pays qui, devant les nations, est le grand champion de la liberté [...] a la mission de répandre partout où il le peut les idées qui ont fait sa propre grandeur [...]. Il faut nous considérer comme investis du mandat d’instruire, d’élever d’émanciper d’enrichir et de secourir les peuples qui ont besoin de notre collaboration. » [2]

Ces mots, écrits en 1931 par le radical Albert Bayet lors du congrès de la Ligue des droits de l’homme consacré à la colonisation, devraient être examinés avec attention par les acteurs contemporains de l’aide internationale. Si la formulation est désuète, ils seraient en effet bien en peine d’en désavouer le contenu, tant ce programme de modernisation sociale et politique reste actuel. Le même congrès de la Ligue des droits de l’homme condamnait la « conception impérialiste de la colonisation », ne justifiant celle-ci qu’à la condition qu’elle

en relation

  • Politique coloniale
    536 mots | 3 pages
  • Debats sur la politique coloniale
    3365 mots | 14 pages
  • Politique coloniale de jules ferry
    1637 mots | 7 pages
  • Histoire de la politique marocaine post-coloniale
    5692 mots | 23 pages
  • LA POLITIQUE ECONOMIQUE COLONIALE SUR LA COTE EST (MADAGASCAR) DANS LES ANNEES 1950
    311 mots | 2 pages
  • Les démocraties de l’après-guerre: l’héritage colonial a-t-il un impact sur la trajectoire politique actuelle?
    1444 mots | 6 pages
  • Discours prononcé à la chambre des députés : le 28 juillet 1885 « les fondements de la politique coloniale »
    2627 mots | 11 pages
  • Contexte socio politique de l'afrique coloniale et publication de une vie de boy de ferdinand oyono.
    847 mots | 4 pages
  • France et empire colonial
    3384 mots | 14 pages
  • Décolonisation
    2375 mots | 10 pages