Politique monétaire

525 mots 3 pages
Economie générale et monétaire
La monnaie

1 : La conception classique de la monnaie :

La politique monétaire consiste en l’ensemble des instruments mis en œuvre par les autorités monétaires dans le but d’atteindre des objectifs finaux comme la croissance. Classiquement, la création monétaire dépend du crédit bancaire (les banques accordent des crédits, en contrepartie desquels elles reçoivent des créances clients). Ainsi, c’est le taux d’intérêt qui détermine la décision d’investir la décision d’investir. Par ailleurs, le taux de change est un instrument déterminant.

2 : La théorie quantitative de la monnaie

La théorie quantitative de la monnaie est une théorie économique fondée sur la relation de causalité entre la quantité de monnaie en circulation et le niveau général des prix. Elle explique donc les tendances à la hausse des prix par l'augmentation des unités monétaires en circulation.
MV=PT
Avec : M = masse monétaire
P= niveau général des prix
V= vitesse de circulation
T= volume des transactions
M.V : le montant total des règlements monétaires au cours d’un période de temps
P.T : la valeur des transactions
Cette équation introduit 2 hypothèses : - La vitesse de circulation est stable - La quantité de monnaie n’a pas d’effet sur le volume des transactions Ce serait donc la quantité de monnaie qui déterminerait le niveau général des prix. La quantité de monnaie n’influe que le niveau des prix, et la masse monétaire n’influe pas le volume des transactions.

3 : Théorie keynésienne
Pour Keynes, la monnaie joue un rôle actif dans l’économie. Selon lui, la politique monétaire a été utilisée en premier lieu en complément d’une politique budgétaire (limiter la croissance du taux d’intérêt et intensifier la relance économique).
Keynes revendique donc une politique mixte. 2 types d’actions :
- En période de fort chômage : une politique monétaire expansive (baisse du chômage, faible inflation). -En période de forte inflation

en relation

  • Politiques monétaires
    773 mots | 4 pages
  • La politique monétaire
    1187 mots | 5 pages
  • Politique monétaire
    2937 mots | 12 pages
  • Politique monetaire
    1234 mots | 5 pages
  • POLITIQUE MONETAIRE
    2183 mots | 9 pages
  • La politique monétaire
    9743 mots | 39 pages
  • La politique monétaire
    20742 mots | 83 pages
  • Politique monétaire
    712 mots | 3 pages
  • Politique monetaire
    12663 mots | 51 pages
  • Politique monétaire
    15249 mots | 61 pages