Politique

7997 mots 32 pages
La separation des pouvoirs: est un principe de répartition des différentes fonctions de l'État, qui sont confiées à différentes composantes de ce dernier le pouvoir législatif, confié à un parlement (ou législateur), à savoir, en France, l'Assemblée Nationale ainsi que le Sénat ; le pouvoir exécutif, confié à un gouvernement composé d'un Premier ministre et des ministres, à la tête duquel se trouve un chef d'État et/ou de gouvernement ; le pouvoir judiciaire, confié aux juges, lequel pouvoir judiciaire peut se subdiviser en ordres juridiques distincts : d'une part l'ordre judiciaire, chargé de trancher les litiges entre particuliers, d'autre part l'ordre administratif, compétent pour trancher les litiges opposant l'Administration et les particuliers.

Assemblée générale | Parlement | Délibère sur les affaires publiques | Corps des magistrats | Gouvernement | Gouverne | Corps judiciaire | Juge | Juge les différends | la théorie de séparation des pouvoirs plaide pour que chacune d’entre elles soit exercée par des organes distincts

Chacun de ces organes devient ainsi l’un des trois pouvoirs : le pouvoir législatif est exercé par des assemblées représentatives, le pouvoir exécutif est détenu par le chef de l’Etat et par les membres du Gouvernement, le pouvoir judiciaire, enfin, revient aux juridictions. L’objectif assigné par Montesquieu à cette théorie est d’aboutir à l’équilibre des différents pouvoirs : "Pour qu’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. \

Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution". La séparation des pouvoirs apparaît ainsi comme le corollaire indispensable de la protection des droits naturels de l’homme : le contrôle mutuel qu’exercent les trois pouvoirs les uns envers les autres préservent l’individu des atteintes à ses droits

en relation

  • Le politique et la politique
    545 mots | 3 pages
  • politique
    1132 mots | 5 pages
  • La politique
    20233 mots | 81 pages
  • politique
    2495 mots | 10 pages
  • La politique
    7389 mots | 30 pages
  • La politique
    928 mots | 4 pages
  • Politique
    882 mots | 4 pages
  • la politique
    1508 mots | 7 pages
  • La politique
    9648 mots | 39 pages
  • La politique
    6538 mots | 27 pages