Pont mirabeau

672 mots 3 pages
Commentaire de texte : Faire de le commentaire du texte du chapitre IX de la deuxième partie.

Madame Bovary, roman de Gustave Flaubert, représente l'obstination de la description. Ce roman est un de ceux qui rappellent le dessin linéaire, tant il est fait au compas, avec minutie; calculé, travaillé tout à angles droits et en définitive sec et aride. En 1857, le procureur Pinard et les lecteurs du temps sentent bien que le roman défie une morale étriquée, voire nauséabonde. Cette glorification de l'adultère lui vaudra un procès célèbre la même année que celui de Baudelaire pour les fleurs du mal.
Flaubert naît le 12 décembre 1821, et décède en 1880 d'une hémorragie cérébrale, lors de la publication de son ultime œuvre, Bouvard et Pécuchet.
L'étude se situe au neuvième chapitre de la deuxième partie, lors des retrouvailles entre Emma et Rodolphe après une assez longue absence de celui-ci. L'extrait décrit la promenade à cheval des deux amoureux, au cœur des campagne normande. Le cadre de cette balade, ainsi que la présence de Flaubert nous permettent de dégager deux aspects qui font la richesse de ce passage à la fois descriptif et satirique.

I/ L'art de la description L'auteur connaît bien la province de Normandie, ce qui lui permet d'écrire avec réalisme, et d'intéressé le lecteur à l'analyse du roman comme texte vraisemblable, où une organisation rigoureuse reproduit minutieusement la cohérence du réel.
L'ancrage dans le réel exprimé par un cadre spatio- temporel. En effet dès la première ligne, le lecteur apprend que cette excursion se situe en octobre, suivie de l'annonce du décor : « Il y avait du brouillard sur la Campagne ».
Le lecteur découvre le décor à travers une focalisation interne d'après le regard d'Emma, qui admire le contour des collines, ainsi que « sous un rayon de soleil, on apercevait au loin les toits d'Yonville ».
On note également l'importance de l'imparfait, temps de description permettant d'avoir une vision dans

en relation

  • le pont mirabeau
    1574 mots | 7 pages
  • Le pont mirabeau
    991 mots | 4 pages
  • Le pont mirabeau
    2781 mots | 12 pages
  • Le pont mirabeau
    4744 mots | 19 pages
  • Pont mirabeau
    3876 mots | 16 pages
  • Le pont mirabeau
    574 mots | 3 pages
  • Pont mirabeau
    720 mots | 3 pages
  • le pont mirabeau
    553 mots | 3 pages
  • Pont mirabeau
    568 mots | 3 pages
  • Le pont mirabeau
    654 mots | 3 pages