Poukine

3384 mots 14 pages
Sommaire

Introduction 3

L'environnement de la vente à découvert 4

1. Définition 4

2. Qui utilise ces méthodes et dans quels buts ? 4

3. Les bienfaits du short selling 5

4. Les méfaits du short selling 6

LeS effects de l'interdiction 8

1. Le benchmark 8

2. Les analyses 9

3. Le bilan 10

CONCLUSION 10

Introduction

Le 18 septembre 2008, la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain, interdit formellement la vente à découvert sur près de 800 valeurs financières et bancaires. La semaine d'avant, Lehman Brothers avait vu le cours de son action chuter de 77%, Goldman Sachs de 30% et Morgan Stanley de 40%. Le P-DG de cette dernière, John Mack, avait d'ailleurs récemment dénoncé l'impact de la vente à découvert sur le cours de son action: "il est très clair pour moi que nous sommes au milieu d'un marché contrôlé par la peur et les rumeurs et que ceux qui vendent à découvert font couler notre action". Le 22 Septembre, après la Grande Bretagne, l'Allemagne, et les Pays Bas, c'est au tour de la France d'interdire la vente à découvert sur certains titres du secteur financier malmenés par la pratique de la vente à découvert. Ces mesures sont censées "éviter" des transactions "donnant ou pouvant donner lieu à des signaux faux ou trompeurs sur le cours" de certains titres selon l'AMF.

Bien que très largement mise en place à l'origine pour permettre une plus grande efficience des marchés, cette pratique répandue chez les fonds spéculatifs, qui permet de tirer profit de la baisse d'un actif, est désormais sérieusement remise en cause. Ses détracteurs l'accusent d'avoir précipité la baisse des marchés. Elle serait responsable de la faillite de la banque américaine Lehman Brothers et de la banque britannique HBOS, obligée de se vendre à sa concurrente Lloyds TSB.

Il convient donc de se demander si les mesures prises par les autorités des marchés ont bien eu raison des spirales baissières, mais

en relation