Pour la gratuité

Pages: 168 (41964 mots) Publié le: 24 avril 2010
Pour la gratuité Essai

Ce texte, a été édité chez Desclée De Brouwer (1995) Il est aujourd'hui libre de droit et gratuitement diffusable. Je remercie ceux qui, ayant usé de cette gratuité, auront l'amabilité de me le signaler.

Au texte de l’édition de 1995, j’ai ajouté en annexe un certain nombre d’articles parus dans la presse qui le complètent. J’y ai notamment inclus une séried’interventions parues dans le quotidien L’Humanité autour de la question du logement, interventions qui ont donné lieu à un vif débat au sein du PCF et dans d’autres cercles du mouvement de transformation sociale.
La revue sur internet Périphéries a consacré une longue interview à la question de la gratuité et publié une présentation détaillée du livre (mars 2002)
www.peripheries.net

Jean-LouisSagot-Duvauroux - jlsd@club-internet.fr

Autres ouvrages publiés :
Héritiers de Caïn. Fraternité, identités, pouvoir. Editions La Dispute (1997)
Antigone, adapté de Sophocle pour le Mandéka Théâtre. Editions La Dispute (1999).

Avertissement

Pourquoi la gratuité ?

Parce qu'elle existe. Parce qu'elle est l'inverse du marché qui se présente aujourd'hui, de façon sipesante, comme l'horizon du projet humain. Parce qu'elle provoque, là où elle se déploie, une sympathie presque générale. Parce que la permanence d'espaces de gratuité enfonce un coin dans la toute puissance de l'argent. Parce qu'aucune existence ne se vit sans être confrontée aux valeurs essentielles dont elle s'environne. Parce qu'elle offre peut-être une voie pour répondre à la question sibrutalement posée par cette fin de siècle : le dépassement du règne capitaliste est-il tout simplement faisable ?

Cette interrogation là a été le point de départ de ma réflexion. Elle plonge dans les déboires du mouvement de transformation sociale auquel, comme citoyen, j'ai cru et participé. Elle occupe presqu'entièrement la première partie de ce texte. Le lecteur qu'aura séduit le beauvocable de gratuité, mais qui ne se sent pas directement impliqué dans les aventures, les rêves ou les théorisations du "progressisme" politique aimera peut-être retrouver plus vite et plus directement la chair du sujet. Qu'il passe alors à la seconde partie, et s'il est intéressé par la problématique développée, il aura le goût, je l'espère, de revenir en fin de lecture à ces premières pages.*
* *

Quelle est la légitimité d'une telle réflexion ?

Les grands systèmes de pensée se sont effondrés. En même temps, le champ des connaissances s'est tellement étendu, tellement diversifié qu'il semble bien présomptueux de penser légitimement sans se limiter à une spécialisation qui interdit tout point de vue d'ensemble.

Peut-être reste-t-ilnéanmoins raisonnable de se fonder sur une constatation de bon sens : tout homme occupe une position unique et veille à un poste d'observation qu'il est seul à tenir comme si, dans une tour immense percée de meurtrières ou de trous de souris, chacun était fixé à sa lucarne, bénéficiant de panoramas plus ou moins larges mais toujours limités, ne voyant le monde que peu, ou mal, ne discernant qu'unlambeau de ciel, qu'un arpent de désert, un buisson dans la forêt profonde, un filet d'eau, prenant souvent sa parcelle de lumière pour la totalité des choses, l'interprétant à l'aune de son bout de vision, se perdant dans ses déductions trompeuses et pourtant sommé par son esprit de témoigner sur ce qu'il voit.

Ce texte sur la gratuité prend racines dans mon histoire personnelle.C'est elle - engagements, expériences, lectures, conversations… - qui en a créé la motivation et fourni l'aliment. La pensée comme témoignage critique. Non pas mise en système, mais mise en relation. Avec l'espoir que ce témoignage atteindra d'autres hommes, d'autres centres de pensée qui sont eux aussi placés sur un poste de guet au paysage unique, que de cette rencontre naîtra la vérification...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • gratuit
  • Gratuites
  • gratuit
  • Gratuite
  • Dissertation gratuite
  • La diserte gratuite
  • Dissertation gratuite
  • Dissert gratuite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !