Pour ou contre arguments la corrida

1882 mots 8 pages
Analyse de texte avec commentaire
Devoir en classe avec corrigé

Sauvons la nature !

5

10

15

Pendant un très long temps, l'idée ne pouvait même pas venir à l'homme qu'il eût à user de ménagements envers la nature, tant celle-ci lui apparaissait hors de proportion avec les effets qu'il était capable d'exercer sur elle. Mais voilà que, depuis quelques décennies, la situation se retourne... Par suite de la prolifération effrénée des êtres humains, par suite de l'extension des besoins et des appétits qu'entraîne cette surpopulation, par suite de l'énormité des pouvoirs qui découlent du progrès des sciences et des techniques, l'homme est en passe de devenir, pour la géante nature, un adversaire qui n'est rien moins que négligeable, soit qu'il menace d'en épuiser les ressources, soit qu'il introduise en elle des causes de détérioration et de déséquilibre. Désormais, l'homme s'avise que, dans son propre intérêt bien entendu, il faut surveiller, contrôler sa conduite envers la nature, et souvent protéger celle-ci contre luimême. Ce souci, ce devoir de sauvegarder la nature, on en parle beaucoup à l’heure actuelle et ne sont plus seulement les écologistes qui en rappellent la nécessité: il s’impose à l’attention des hygiénistes, des médecins, des sociologues, des économistes, des spécialistes de la prospective, bref de tous ceux qui s’intéressent à l’avenir de la condition humaine ...

20

25

30

Multiples sont, de vrai, les motifs que nous avons de protéger la nature. Et d'abord, en défendant la nature, l'homme défend l'homme: il satisfait à l'instinct de conservation de l'espèce. Les innombrables agressions dont il se rend coupable envers le milieu naturel envers «l'environnement», comme on prend coutume de dire - ne vont pas sans avoir des conséquences funestes pour sa santé et pour l'intégrité de son patrimoine héréditaire. Protéger la nature, c'est donc, en premier lieu, accomplir une tâche d'hygiène planétaire. Mais il y a, en outre, le point

en relation

  • Pour ou contre la corrida
    574 mots | 3 pages
  • Synthèse sur la corrida
    266 mots | 2 pages
  • Pour ou contre la corrida
    712 mots | 3 pages
  • PFFFF
    1733 mots | 7 pages
  • savoir argumenter
    7637 mots | 31 pages
  • Pour la corrida - aspects economiques et politiques
    2780 mots | 12 pages
  • L'argument écologique
    610 mots | 3 pages
  • Commentaire d'arrêt sur la coutume de la Tauromachie
    1905 mots | 8 pages
  • Approche historique et moderne de la tauromachie
    1170 mots | 5 pages
  • La corrida
    2004 mots | 9 pages