Pour un nouveau roman, le romancier alain robbe-grillet affirme

1670 mots 7 pages
Dans son essai : Pour un nouveau roman, le romancier Alain Robbe-Grillet affirme qu'un roman: « C'est avant tout une histoire » mais il précise que « Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde, une morale oů une métaphysique. » Vous expliciterez et illustrerez ces propos. Analyse du sujet et problématisation : Ce sujet met en jeu une définition du roman. Alain Robbe-Grillet affirme ici que l’on ne peut réduire le roman ŕ une simple histoire ( dans Pour un nouveau
Roman, il explique que cette réduction est celle des « amateurs » et des « critiques) mais que celui-ci doit avoir une portée métaphysique, qu’il doit dépasser la simple histoire. Le terme d’ « histoire » désigne ici la diégčse et le récit qui ont cours dans le roman. Considérer la valeur d’un roman dans sa capacité ŕ mettre en śuvre une bonne histoire c’est faire du bon romancier un conteur. Robbe-Grillet conçoit en revanche le « vrai roman » comme « celui dont la signification dépasse l’anecdote » ( c’est-ŕ-dire dont le sens n’est pas ŕ trouver dans le récit), « la transcende vers une vérité humaine profonde une morale ou une métaphysique ». Le roman doit donc opérer une transcendance de l’anecdotique vers le métaphysique. Sa dimension anecdotique doit ętre réfléchie et vaut pour autre chose qu’elle-męme. Les termes « vérité humaine profonde et métaphysique » font du roman le lieu de la révélation du mystčre de l’humanité.
Le terme « morale » désigne une fonction plus didactique du roman qui doit énoncer des rčgles de vie. Problématique : Le « vrai roman » réside-t-il nécessairement dans l’abandon du récit anecdotique pour accéder ŕ une vérité métaphysique? Mesure-t-on la valeur d’un roman ŕ la complexité et ŕ la qualité du récit ou aux vérités qu’il dévoile hors-récit ? I) S’il n’y a pas de roman sans « histoire »… Le récit apparaît comme le support

en relation

  • le nouveau roman
    2356 mots | 10 pages
  • Fiche de lecture
    4186 mots | 17 pages
  • Nouveau roman
    3998 mots | 16 pages
  • Le nouveau roman
    4330 mots | 18 pages
  • Les grands thèmes du nouveau roma
    646 mots | 3 pages
  • Autobiographie - robbe-grillet - doubrovsky
    13420 mots | 54 pages
  • EXPRESSION DE LA RUPTURE DANS LE NOUVEAU ROMAN AU 20ème Siècle
    5190 mots | 21 pages
  • Le nouveau théâtre
    2872 mots | 12 pages
  • L'oeil caméra de mathias dans le voyeur de robbe-grillet
    5755 mots | 24 pages
  • Analyse G N Ralit S Les Gommes
    3875 mots | 16 pages