Pour une anthropologie de la prière

Pages: 14 (3353 mots) Publié le: 25 février 2013
Stephen Headley

Pour une anthropologie de la prière
In: L'Homme, 1994, tome 34 n°132. Anthropologie de la prière. pp. 7-14.

Citer ce document / Cite this document : Headley Stephen. Pour une anthropologie de la prière. In: L'Homme, 1994, tome 34 n°132. Anthropologie de la prière. pp. 7-14. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1994_num_34_132_369821

Pourune anthropologie de la prière par Stephen C. Headley

S%

adresser à un dieu, converser avec lui au-delà du sens que comportent habituellement les paroles des hommes, doit sans doute exiger du locuteur des techniques ou procédés particuliers. L'invocat ionbien une forme singulière de communication, à la fois familière et est incompréhensible. Partout présente dans les sociétés qu'étudiel'ethnologue, elle n'a toutefois été que rarement considérée pour elle-même, alors que mythes, rites, possession, transe font l'objet de nombreux travaux. Peut-être est-ce parce que le statut de la parole destinée au dieu n'est pas clair. Est-ce un vrai dialogue ou bien un échange factice, un simulacre de communication ? Sommes-nous dans une sphère de commerce symbolique qui ne relève pas de l'analyselinguistique ? Les pages qui suivent tentent de traiter ces questions à l'aide d'exemples préc is. Ceux-ci proviennent d'une région du monde, l'Asie du Sud-Est, qui offre justement un terrain très favorable à ce genre de questionnement tant par la variété et la richesse de ses cultures religieuses que par l'existence des grandes traditions, du Moyen-Orient et de l'Inde à la Chine, qui ont fait dela prière un art. Ces traditions sophistiquées se sont mélangées au substrat préexistant. L'essai de Marcel Mauss publié en 1901 (Mauss 1968 : 357-524) constitue une sorte de départ manqué et depuis on s'est peu attaché à redéfinir la prière. Mauss lui refuse toute fonction autre que celle qui s'inscrit dans le rituel, « action traditionnelle efficace ». Toute prière fait donc partie ou constitueen soi un rituel, même la prière en apparence libre et singulière du protestant. La source de la parole dans la prière, c'est l'institution, l'Église, non l'individu croyant {ibid. : 481). De la prière, qui relève de la religion et des choses sacrées, Mauss distingue l'incantation qui relève de la magie. Ainsi, il procède bien à un découpage du champ des invocations, mais sans vraiment se fondersur la situation de dis cours, sur la différence entre énoncé et énonciation qui fait justement tout l'inté rêt la démarche adoptée dans ces pages. L'approche pragmatique utilisée ici de par la plupart des auteurs fait appel au contexte et à la valeur illocutoire des énoncés, valeur dont Mauss avait cependant pressenti l'importance (ibid. : 410). L'Homme 132, oct.-déc. 1994, XXXIV (4), pp. 7-14. STEPHEN C. HEADLEY

Au sens large, la pragmatique est une approche qui privilégie l'interprétation des messages en fonction du contexte d'énonciation (Levinson 1983 : 9-10). L'analyse des rites oraux implique bien, en effet, la connaissance de toutes les contraintes d'énonciation et de production des énoncés, ainsi que des paramètres qui définissent les conditions de production du message :gestes, pauses, mélod ie,direction du regard, présence d'auditeurs, etc. Parallèlement, il faut situer renonciation dans un espace idéologique ou un espace de croyance : la parole des humains les quitte pour revenir à eux enrichie d'une réponse divine. Dans ce volume, les auteurs ont réfléchi à l'utilité de cette approche prag matique à partir de leurs terrains de recherche respectifs. La questionqui leur était posée était la suivante : dans les sociétés qu'ils étudient, les normes qui commandent le dialogue entre humains s'appliquent-elles au discours que ceux-ci adressent aux dieux ? Cette question induit une réflexion très différente de celle qui s'appuie sur l'idée que les mots de la prière sont magiquement eff icaces. Ce qui nous intéressait donc c'était plutôt une investigation sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La prière
  • Priere
  • La prière
  • La priere
  • Prière
  • Prière
  • priere
  • Prière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !