Pourquoi les écureuils d’ottawa sont noirs

266 mots 2 pages
Wilfred, archonte de la colonie rate d’Ottawa, avait demandé à tous les rats noirs de ce présenté à un assemblé, qui aura lieu au parc Strathcona, pour discuter d’une assimilation qui s’annonçait bientôt sur les rats noirs d’Ottawa. Wilfred a déclaré que leur peuple, disparaissait de plus en plus vite à cause des chats, des pièges, les femmes ont peur donc ne veulent pas d’enfants, les vieillards meurent plus jeunes, et les enfants se suicident. Wilfred annonçait aussi, aux rats noirs qui l’écoutaient avec enthousiasmes, qu’ils n’avaient plus d’alliés d’aucuns autres animaux d’Ottawa; les raton-laveurs les attaques ouvertement et les rats musqués font comme s’ils ne les connaissaient pas. Wilfred a ainsi déclaré trois choix pour la population des rats noirs d’Ottawa; un, partir et aller encore plus loin dans l’Ouest ou retourner d’où ils venaient; deux, ne rien faire et se laissés assimiler; trois, rester ici et s’intégrés. Quelques rats noirs avaient, à ce point, quitté l’assemblé en passant que c’était ridicule renoncé à leurs identités. Wilfred avait donc annoncé d’agir comme des écureuils et qu’un jour, personne ne remarquera la différence puisque la mutation aura rentré en jeux. Wilfred leur avait expliqué de mieux se comporter, de grimper les arbres, de garder une belle fourrure ainsi que garni un peu mieux sa queue.
Et depuis ce jour, on voit seulement des écureuils noirs se promener dans nos alentours à Ottawa. Cependant, il y arrive de croisé un des rats de couleur

en relation

  • Compte rendu "anonyme nu" daniel poliquin
    330 mots | 2 pages
  • 6 La ponctuation
    14760 mots | 60 pages
  • Un Male
    69784 mots | 280 pages
  • 132882v5
    75202 mots | 301 pages
  • 1375 Nouvelles Technologies De L Information Conditions D Emergence Et De Constitution Dans Le Champ Educatif Etude Centree Sur L Hypertexte Comme Outil Technique Et Innovation Conceptuelle
    75098 mots | 301 pages
  • Psychologie
    66057 mots | 265 pages
  • psychologie
    62337 mots | 250 pages