Pourquoi moscou soutient-elle damas

Pages: 10 (2423 mots) Publié le: 21 mars 2013
Introduction
Le soulèvement en Syrie qui commence en 2011 et se prolonge encore en 2012, a débuté par des manifestations sociales et politiques vers le mois de mars 2011, c'est-à-dire trois mois après le début du climat révolutionnaire surnommé « Printemps arabe ». Alors que le printemps arabe s’étend à tout le Moyen-Orient, le régime de Damas prend d’intenses mesures de prévention, maniant lacarotte et le bâton en alliant répression et tentatives d'apaisement.
Le pouvoir réprime dans le sang ces manifestations, faisant des centaines de morts et des milliers de blessés selon Human Right Watch qui parle de véritable massacre. Des dizaines d’opposants, armés ou non, sont arrêtés. À partir du 25 mars, malgré la répression et des concessions du gouvernement, le mouvement s'étend à toutesles principales villes du pays.
C’est dans ce contexte que les Nations unies via son conseil de sécurité se saisissent du dossier pour adopter une résolution condamnant le régime de Damas et autorisant éventuellement une intervention armée aux façons irakienne et libyenne sur la base d’un droit d’ingérence dit humanitaire controversé et son corollaire du principe de protection des civils.Devant la recrudescence de violences du régime bassiste face à une opposition dite syrienne, les pays occidentaux et du golfe prennent l’initiative d’introduire en octobre 2011 et en février 2012 deux projets de résolution devant le conseil de sécurité pour condamner le régime de Bachar Al- Assad. Cependant, la Russie et la Chine opposèrent leur droit de veto "En affirment que plus de temps et depatience devraient être consacrés à dégager une solution politique à la crise syrienne, épargnant ainsi au peuple syrien de nouveaux troubles et victimes".
Depuis, ces deux pays surtout la Russie avec l’élection de Vladimir Poutine à la présidence n’avait cessé de prôner le dialogue et le règlement pacifique dans le conflit syrien en bloquant toute initiative occidentale permettant une interventionmilitaire comme à la libyenne ou à l’irakienne malgré leurs conséquences désastreuses flagrantes sur ces pays.
En tant qu’étudiants et chercheurs en Relations internationales, l’intérêt de ce sujet est d’une importance incommensurable dans la mesure où il nous fait penser à un retour à l’ordre de la bipolarité et surtout à la nouvelle reconfiguration de la politique internationale entre lesgrandes puissances.
Ainsi, on sera dans l’obligation de se poser certaines questions parmi lesquelles : « pourquoi une telle position de la diplomatie russe sinon un tel soutien russe envers le régime désavoué de Damas » ?
Pour répondre à cette problématique, nous allons traiter le discours officiel russe d’une part et les intérêts sous-jacents russes d’autre part dans le conflit syrien en tenantcompte bien sur que l’explication n’est pas justification.
Ainsi, notre plan sera articlé de la manière suivante :

I- Discours officiel de la diplomatie russe
A- Principe de non ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat
B- Exemple libyen
II- Realpolitik derrière le discours politique
A- Ambition au statut de puissance internationale
B- Intérêts économiques etstratégiques

I- Discours officiel de la diplomatie russe

Suite aux différentes réactions des dirigeants surtout occidentaux et des grandes ONG à vocation humanitaire face aux vetos chino-russes, les dirigeants russes ont expliqué leur position par leur attachement au respect de la souveraineté des Etats indépendants et surtout par le non respect des dites résolutions onusiennes par les puissantesintervenantes dans les différents conflits.

A- Principe de non ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat

Le sacro-saint principe de la non ingérence dans les affaires intérieures d’un pays proclamé dans la charte des Nations unies a connu une évolution sans précédente ses dernières années. En effet, depuis le fameux ouvrage de Mario Bettati et Bernard Kouchner sur le droit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Moscou
  • Moscou
  • damas
  • Damas
  • Moscou
  • moscou
  • Moscou
  • Jo moscou

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !