Pourquoi parle t'on de financiarisation de l economie

1391 mots 6 pages
POURQUOI PARLE T ON DE FINANCIARISATION DE L ECONOMIE?

INTRO/

Le vaste mouvement de libéralisation des marchés qui s'est effectué vers la fin du 19e siècle a eu pour résultat une extension des échanges entre les différents pays du monde. L'extension de l'économie de marché à l'ensemble de la planète définit ce qu'on appelle la mondialisation.
Les frontières des territoires nationaux et les barrières douanières s'effacent peu à peu pour permettre une meilleure circulation des marchandises, des services et des capitaux étrangers.

De plus, ce phénomène s'accompagne d'une libéralisation sur le plan financier. Les transactions financières ont un poids de 6 000 milliards de dollars à la fin 2005, ce qui équivaut à près de 15% du PIB (Produit Intérieur Brut) mondial. On assiste à une augmentation des flux de capitaux qui sont de plus en plus mobiles et imposants donnant une importance croissante au développement des marchés financiers : on parle ainsi de financiarisation de l'économie.

Nous allons voir quels sont les causes et les limites de la financiarisation de l’Economie.

LES CAUSES/

Innovations et décisions publiques:

L'accélération de la mondialisation et de la financiarisation de l’Economie a pu être réalisée, depuis cinquante ans, grâce à des innovations technologiques, à des décisions publiques et à des initiatives privées.

Exemple:

- Le développement d’Internet a favorisé les transactions en ligne: la Bourse et la Banque en ligne (ex Boursorama Societe Générale, Cortal Consors BNPPARIBAS…)

- L'Europe monétaire (janvier 1999) a favorisé les mouvements de capitaux et ce grâce au projet SEPA (Single Euro Payments Area, Espace de paiement unique en euro). Il a pour objectif de permettre aux utilisateurs d'effectuer des paiements de détail en euro dans les mêmes conditions de fiabilité, de rapidité et de prix partout dans l'espace européen, aussi facilement que dans leur pays.

- Plan Monory 1970 et Plan Delors 1982 encourage

en relation

  • Commerce international, division internationale du travail et stratégie internationale
    5591 mots | 23 pages
  • Cours d'analyse economique
    31133 mots | 125 pages
  • Itb 2009
    83399 mots | 334 pages
  • Le stresse des cadres aux traveil
    48711 mots | 195 pages