Pourquoi rions nous ?

Pages: 6 (1256 mots) Publié le: 14 mars 2013
Il existe des cas de rires incontrôlés, qui se déclenchent tout seuls. C'est considéré comme une anomalie, analogue à des crises d'épilepsie. Cette maladie est due à de petits amas anormaux de neurones dans l'hypothalamus ou dans son environnement.
Des stimulus chimiques (par exemple l'inhalation de protoxyde d'azote) peuvent aussi déclencher le rire, involontairement, par action surdes centres voisins de l'hippocampe.
Vous pouvez aussi déclencher le rire par des actions sensorielles sur la peau, qui sont transmises au cortex somatosensoriel (responsable du sens "toucher", sur le dessus du crâne).
Ce sont les "chatouilles", l'information sensorielle étant transmise d'une part à l'hypothalamus et d'autre part au cortex préfrontal (médioventral), qui"sait" donc qu'on vous torture ainsi et qui va essayer (en vain ou avec succès selon les individus et les circonstances) d'inhiber l'hypothalamus pour qu'il ne déclenche pas le processus de rire, au grand dam de ceux qui vous chatouillent.

Il y a ensuite des processus plus ou moins volontaires de rire.
D'abord chez le jeune enfant de quelques mois, le cortex préfrontaln'est pas mature et la réaction provient du cerveau émotionnel. C'est une sensation émotionnelle qui le déclenche : la vue de sa famille, du biberon, d'un jouet.
De la même façon chez l'enfant ou l'adulte, des réactions émotionnelles, transmises par les cortex cingulaire et insulaire à l'hypothalamus peuvent provoquer au moins le sourire, voire le rire.
Il arrive souventque l'on rit ou sourit, alors qu'on n'a pas vu, lu ou entendu quelque chose de drôle, mais simplement qu'on est heureux, avec des souvenirs plaisants ou avec des amis ou parents. C'est le cerveau émotionnel qui déclenche ces réactions, mais le cortex préfrontal est impliqué dans la régulation de ces émotions
Le cortex préfrontal ventromédian est en effet impliqué dans le circuit derécompense. Il réagit donc aux événements et sensations qui apportent du plaisir et cette information participe au déclenchement du rire, conséquence d'une euphorie, d'une anticipation sur le plaisir.

Mais le rire est le plus souvent provoqué par le cerveau qui réfléchit, le cortex frontal.
Celui-ci intervient d'abord en faisant une interprétation de nos sensations : vueet lecture, écoute d'une histoire, puis en réfléchissant à l'interprétation intelligente que nous en faisons.
C'est alors un problème relativement psychologique et des chercheurs ont étudié comment une lecture, une histoire, la vue d'une image ou d'une situation pouvaient provoquer le rire. Mais le livre de 1899 écrit par Bergson reste toujours d'actualité.
La zone ducortex cérébral concernant le rire se situe dans l'hémisphère droit, où sont traitées des choses diverses, qui rassemblent des notions et sensations complexes, la synthèse, les capacités et sensations artistiques, à côté de la zone de Brodman, où se situe le contrôle de la personnalité. C'est une zone qui intervient aussi dans des émotions complexes tel le sentiment de beauté.
Mais leszones du préfrontal des deux hémisphères et notamment le gauche, qui réfléchissent en anticipant nos actions, interviennent aussi.
En effet, très souvent, l'effet comique vient d'un décalage soudain et inattendu entre la perception d'une apparence, d'un stimuli, et d'une information d'ordre cognitif ou social, qui est le plus souvent l'anticipation de la situation résultant de cesstimuli. Dès lors, une appréciation synthétique de l'ensemble et de ce décalage, générera une réponse non logique mais émotionnelle qu'est le rire.
Lorsque vous regardez une caricature, lorsque vous lisez ou écoutez une histoire, votre cortex préfrontal réfléchit et anticipe les conclusions, ce qui va arriver, et cela inconsciemment et très vite.
Et puis vous lisez ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pourquoi ?
  • Pourquoi ?
  • Pourquoi
  • pourquoi?
  • Pourquoi
  • Pourquoi
  • Pourquoi
  • Pourquoi pas ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !