Pourquoi j'ai mangé mon père

360 mots 2 pages
Pourquoi j’ai mangé mon père ?

C’est l’histoire d’un jeune pithécanthrope nommé Ernest. Il y raconte les aventures de sa famille et en particulier de son père Édouard. Ce dernier est le chef de la tribu. Il nous est d’écrit comme très intelligent, créateur de nouveaux objets et féru de sciences. Il a soif d’évolution. Il inventa un grand nombre de choses comme l’exogamie, la lance à pointe durcit au feu et même l’arc.
Puis un jour, Edouard découvrit le feu et en quelques temps, il arriva à le maîtriser. Cela lui permit de sauver sa famille et d’échapper aux prédateurs de l'Afrique orientale. Il comparait souvent le feu à un animal qu’il fallait nourrir régulièrement, pour éviter qu’il ne meurt. Le reste de sa famille est également inventif. Edwige, la mère, découvrira la cuisson des aliments alors que Ernest et ses frères se distingueront chacun à leur manière. William tentera de domestiquer un chien. Alexandre, à l'aide de morceaux de charbon, dessinera des images contre les rochers. Oswald en bon chasseur poussera la famille à la vie nomade. Le nomadisme est le déplacement d’un peuple en quête de nourriture. Tobie lui découvrira comment produire du feu avec des silex. Mais leurs découvertes ne seront pas toujours un succès. Un jour, Edouard et William, découvrirent comment faire grossir le feu et se prêtant à cette expérience, ils perdirent le contrôle du feu qui brûla toute la forêt.
Cependant d’autres pithécanthropes comme l’oncle Vania, n’étaient pas du même avis, et ils pensaient que l’évolution était une chose dangereuse qu’ils ne pouvaient contrôler. Le cri de ralliement de l’oncle Vania est « Back to the trees ! ».
Avec le temps, Edouard à alors l’idée de partager ses connaissances avec d’autres tribus. Il pense que cela facilitera l’avancée de leur espèce. Mais c’est là que le reste du clan s’y oppose . Le clan pense que cet avantage est trop considérable pour le partager, et ils décidèrent de garder égoïstement leurs connaissances. Mais

en relation

  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    654 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    667 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    771 mots | 4 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    958 mots | 4 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    525 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    600 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    968 mots | 4 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    707 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    545 mots | 3 pages
  • Pourquoi j'ai mangé mon père
    1011 mots | 5 pages