Pourquoi l’homme désire-t-il être reconnu par les autres ?

817 mots 4 pages
Pourquoi l’homme désire-t-il être reconnu par les autres ?

L’homme est un être de désir. Il désire être reconnu par les autres, la relation à l’autre et l’importance de l’autre.
Nous ne désirons pas simplement par manque de quelque chose. Fondamentalement c’est être reconnu par l’intermédiaire de l’Autrui.
Pourquoi être désiré par les autres ?
Etre reconnu, c’est nous reconnaitre nous meme, c’est prouver notre existence et notre conscience.
Parfois l’homme a le désir de se retrouver seul pour plus de tranquillité, pour plus de liberté, parce qu’autrui est perçu comme embarrassant, gênant, voire comme aliénant, alors que nous faisons tout pour attirer son attention, et paradoxalement même le désir d’être seul renvoie à un désir de reconnaissance.
L’Homme pourrait-il vraiment toujours vivre seul ?
Peut-on parler en effet d’humanité sans autrui ?
N’est-ce pas autrui qui nous permet de nous libérer de notre animalité ? La conscience de soi ne passe-t-elle pas obligatoirement par la reconnaissance de l’autre ?
Donc la finalité du désir n’est-elle pas de porter sur un autre désir ?
La première partie présentera la critique de la solitude.
La deuxième partie présentera l’Homme désire devenir humain.
Et enfin, l’ultime partie présentera l’accès à la conscience de soi.

I. L’existence des autres n’est pas immédiatement établit. Pour Descartes, les autres n’existent pas, il se réfère au cogito, si je doute c’est que je pense et si je pense c’est donc que je suis. Il établit ce premier fondement philosophique seu. Il se découvre lui-même et par lui-même en tant que sujet pensant. On peut également faire référence à Socrate avec « connais-toi, toi-même » C’est par la solitude que l’homme se découvre, qu’il réalise son existence. Cependant, c’est justement dans la solitude que l’Homme découvre la nécessité de la reconnaissance d’Autrui. Par lui-même il découvre son existence mais il n’est plus rien par rapport aux autres, car

en relation

  • Le desir
    1871 mots | 8 pages
  • conscience
    1362 mots | 6 pages
  • Désir de l'autre
    2287 mots | 10 pages
  • Croyance et raison
    16086 mots | 65 pages
  • Méthodologie
    1789 mots | 8 pages
  • desir
    3027 mots | 13 pages
  • Instinct
    3265 mots | 14 pages
  • dm5 Philo
    2407 mots | 10 pages
  • Zezez
    2707 mots | 11 pages
  • Dissert
    2014 mots | 9 pages