Pouvoir et surnaturel dans trois pièces de théâtre : le dragon de schwartz, le cerf de carlo gozzi et macbeth de shakespeare

Pages: 5 (1015 mots) Publié le: 5 mai 2010
Thème de recherche : pouvoir et surnaturel dans trois pièces
Le Dragon, d’Evguéni Schwartz
Dans une ville imaginaire règne un dragon terrifiant. Trop lâches pour résister, les habitants préfèrent s’y soumettre, renonçant à leur liberté. Lancelot, «  héros professionnel  », arrive en ville. Son métier : tueur de monstres en tous genres. Il est accueilli par l’archiviste Charlemagne dont la filleElsa, résignée, sera livrée au dragon le lendemain. Lancelot et Elsa tombent amoureux et Lancelot provoque le dragon en duel. Mais les habitants de la ville voient d’un mauvais œil qu’on vienne déranger leur tranquillité : ce dragon n’est pas pire qu’un autre, et finalement,il les protège contre tout dragon étranger. Une poignée d’artisans résistants vient en aide de Lancelot en lui offrant desarmes magiques.À l’issue d’un terrible combat, le héros terrasse le dragon. Les citoyens goûtent alors un bref instant de liberté, mais le bourgmestre prend le pouvoir, tandis que Lancelot est porté disparu. Un an plus tard, le bourgmestre, devenu président de la ville, célèbre l’anniversaire de la libération. Il a pris soin de réécrire l’histoire : il est «  officiellement  » le vainqueur dudragon et a décidé d’épouser Elsa. Alors Lancelot réapparaît poursauver la ville et son amour.

Le Roi Cerf, de Carlo Gozzi
Un roi, Déramo, doit se marier pour donner un héritier à son trône. Aidé par une statue magique qui détecte les vrais sentiments des hypocrisies des aspirantes,Déramo trouve une femme. Son Premier ministre Tartaglia, furieux parce que sa fille n’a pas été choisie et lui-mêmeamoureux de la jeune fille élue, abuse de la confiance du roi. Il lui soutire une formule magique, qui permet à un être humain de s’incarner dans le corps d’un mort. Possesseur de ce pouvoir secret, Tartaglia, prend la place du roi. Au final, après de nombreux rebondissements et effets magiques,tout rentrera dans l’ordre. Le roi Déramo retrouvera son trône et son amour.

La Tragédie de Macbeth, deWilliam Shakespeare
Macbeth et Banquo, les généraux de l’armée de Duncan, roi d’Écosse, reviennent de leur campagne, victorieux, quand ils rencontrent trois sorcières qui prédisent à Macbeth qu’il deviendra bientôt comte de Cawdor, puis roi d’Écosse. Peu de temps après, Macbeth est informé que Duncan, en récompense de son courage, le fait comte de Cawdor. Dévoré par l’ambition et poussé par safemme, Macbeth assassine le roi Duncan et s’empare du trône, réalisant ainsi la troisième prédiction des trois sorcières. Hanté par la peur et la paranoïa,il devient un tyran et fait assassiner tous ceux qui

pourraient lui nuire,de près comme de loin. Pour lui, seules les prophéties des sorcières ont de l’importance. Et chacun de ses actes est déterminé par elles. Macbeth,devenu fou, finit parsoulever contre lui une révolte de grande ampleur et sera tué en duel par Macduff dont la famille entière fut assassinée par Macbeth.

Qu’apporte le surnaturel à chacune des pièces  ?
Le Dragon
Ce qui est original dans le «  Dragon  », c’est que le surnaturel est au service d’une dénonciation et d’un message politique. On peut dire que c’est un conte politique. En fait, cette ville imaginairegouvernée par un dragon est l’allégorie, de ce que peuvent vivre un grand nombre de peuples dirigés par des dictateurs passés ou présents.Cela rend le propos universel. L’auteur de façon drôle, étonnante et assez claire, interpelle le public, en lui demandant d’être vigilant face à ceux qui le gouverne (d’ailleurs, la censure stalinienne ne s’y est pas trompée. Elle a interdit la pièce à sacréation). Mais le propos politique n’est jamais lourd, ni donneur de leçon. L’humour et le fantastique de la pièce permettent justement d’alléger le message politique, pour mieux le faire passer, comme si de rien n’était.

Le Roi Cerf
À la différence du Dragon, cette pièce ne dégage aucun message particulier.Le surnaturel intervient uniquement pour le plaisir du spectateur. Il s’agit d’un conte,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le surnaturel dans macbeth
  • Macbeth de william shakespeare
  • Citaions shakespeare macbeth
  • Résumé : macbeth de shakespeare
  • Cours shakespeare macbeth
  • William Shakespeare Extraits De Pieces Et Sonnets
  • Les grandes pièces du théâtre français
  • Résumé de pièces de théâtres classiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !