Pppp

2147 mots 9 pages
Cinéma de mauvais goût

Qu’est ce que le cinéma de mauvais goût ? :

Difficile de répondre à cette question de manière rapide : disons que plusieurs choses caractérisent ce cinéma. Tout d’abord, un film de mauvais goût est par définition choquant : cela peut être dut à son scénario, à la manière dont il est filmé ou joué, dans son décalage par rapport à son époque ou tout simplement extrêmement violent, gore et provocateur. Ce ne sont là que quelques exemples.
Comme d’habitude, la subjectivité va faire que chaque personne aura sa propre définition du cinéma de mauvais goût ; ainsi une personne pourra trouver le film « Amélie Poulain» comme étant de mauvais goût à cause de son côté innocent, alors qu’une autre personne le trouvera de bon goût, justement parce qu’il est dépourvu de toute violence.
Nous allons donc ici traiter non pas de films que nous considérons comme « de mauvais goût », mais de films qui ont été accusés d’être de mauvais goût où qui, au contraire, s’en revendique pleinement.
Il n’y a pas de genre cinématographique particulier pour le mauvais goût, toutefois certains, comme le cinéma de genre, ou encore les comédies, sont reconnus pour produire un grand nombre de films kitsch. Nous vous avons donc sélectionné ceux qui nous semblaient les plus adaptés. Au programme de cette rubrique: du cinéma gore avec Bad Taste, Brain Dead, Street Trash, et la société de production Troma. Ainsi que de la comédie musicale avec le fameux Rocky Horror Picture Show. La comédie française ne sera pas en reste, avec Calmos et un film sujet à une grande polémique : La Grande Bouffe.

Cinéma gore

C’est le cas le plus simple à traiter car il est le plus prolifique en matière de films de mauvais goût. Commençons avec deux films du réalisateur néo-zélandais Peter Jackson, qui, avant d’être le grand réalisateur recevant 11 oscar pour son adaptation cinématographique du Seigneur Des Anneaux (3) , a commencé sa carrière avec des films gores à petits budgets. Le

en relation

  • Pppp
    346 mots | 2 pages
  • Pppp
    521 mots | 3 pages
  • pppp
    506 mots | 3 pages
  • Pppp
    1477 mots | 6 pages
  • Pppp
    2098 mots | 9 pages
  • Pppp
    838 mots | 4 pages
  • pppp
    1807 mots | 8 pages
  • Pppp
    461 mots | 2 pages
  • Thomas more utopie
    285 mots | 2 pages
  • Orientation
    3989 mots | 16 pages