"Préface à dix poèmes" de baudelaire

Pages: 5 (1104 mots) Publié le: 7 mai 2010
LES FLEURS DU MAL

Préface :

A un ami amoureux de la poésie,

Baudelaire, dandy, passionné, dissipé, homme à scandales, mais, avant et surtout, poète, véritable orfèvre du mot, de la phrase et de la rime. Son œuvre majeure, Les Fleurs du Mal, éditée en 1857, fit scandale dès sa parution. En effet, Baudelaire, profondément marqué par la disparition de son père et le remariage de sa mère,mena une vie agitée dans laquelle s’entremêleront rêves et évasion, voyages et solitude, femmes et amours, thèmes récurrents qui se retrouveront dans ce recueil. Maître dans l’art de créer une atmosphère, il sut traduire avec des vers harmonieux et un style d’une beauté rigoureuse ses angoisses, ses obsessions et ses tourments. Il les décrira dans un désordre apparent tout au long du recueil, cequi l’amènera à donner à Arsène Houssaye, un de ses éditeurs, des consignes de lecture, une sorte de mode d’emploi. Il ne fallait pas se méprendre, écrira-t-il, sur l’absence de continuité dans ces poèmes. Cette absence d’ordre est volontaire, et il le répètera, dans sa dédicace : « Dans cet ouvrage, tout y est à la fois tête et queue, alternativement et réciproquement. Nous pouvons couper où nousvoulons ; moi, ma rêverie, vous, le manuscrit, le lecteur, sa lecture ». C’est ce qui m’amenée (en toute modestie !) à procéder de la même manière pour vous offrir, cher lecteur, dix poèmes. Je les ai choisis parce que je les ai aimés et je souhaite, qu’à votre tour, vous les aimiez. Ce n’est pas une simple sélection de poèmes. Ce sont plutôt les allées d’un jardin anglais que je vous invite àparcourir avec moi. Vous y trouverez toutes sortes de fleurs, fleurs sensuelles de l’amour, de la passion, du rêve, de la mélancolie, du voyage et de l’exotisme.
Les trois femmes que Baudelaire a aimées passionnément, Jeanne la sensuelle mulâtresse, Marie la sage, et Apollonie la sainte, seront magnifiées dans plusieurs de ses poèmes, tous d’un lyrisme et d’une sonorité remarquables.J’ai particulièrement aimé « La Beauté » (XVII) qu’il personnifie en lui donnant la parole. Sure d’elle, cruelle et fascinante, elle exerce sans pitié son emprise sur les « hommes dociles », pieds et poings liés à elle.
Lisez, à la suite, « A une passante » (XCIII), brève rencontre avec une inconnue pour qui le poète éprouvera une fulgurante attirance, un véritable coup de foudre. Cette visiond’une jeune femme élégante assourdira le vacarme de la rue qui emplissait alors ses oreilles ; seuls resteront en lui le souvenir de la démarche de la belle, de sa robe relevée et de son regard prometteur de plaisir. C’est émouvant et troublant à la fois… Les sonorités de ses vers permettent, n’est-ce pas, d’imaginer la passante et de ressentir, en un instant fugace, son intense pouvoir deséduction.
« La chevelure » (XXIII) est un poème sensuel, imagé, évocateur à la fois de la femme et de son parfum capiteux, du mouvement incessant de la mer, de son roulis enivrant, des langueurs et de la chaleur des contrées lointaines. Oh l’Afrique brûlante…l’Asie lointaine…l’évasion des voyages décrits en sept strophes…quel talent !
Goutez maintenant, cher lecteur, à un tout autre thème,celui du spleen et du dépaysement, en appréciant le charme de « L’homme et la mer » (XIV). Cette mer est un miroir, le véritable reflet de l’âme du poète. Elle traduit son mal de vivre et sa mélancolie. La profondeur de ses abimes fait écho aux mystères insondables du cœur et de l’esprit du poète. Elle est gardienne de ses secrets. Etroitement liés et depuis d’innombrables siècles, l’homme et la mersont solidaires, s’aiment et s’affrontent à la fois dans un combat émouvant et sans fin.
Dans « Elévation » (III) le poète, ambitieux, se détache d’un monde vulgaire et ordinaire, s’élève avec volupté toujours plus haut dans le ciel, heureux de survoler tristesse et chagrin… Il exprime également dans ce poème comme dans le précédent son désir d’évasion et sa languissante mélancolie....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Préface poèmes a Lou
  • poèmes de Baudelaire associés à des tableaux
  • Préface du recueil de poèmes mélancolique de verlaine a nos jours
  • Anthologie de poèmes de baudelaire dédiés à jeanne duval
  • Préface poèmes
  • poemes baudelaire
  • poèmes Baudelaire
  • Préface baudelaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !