Préhistoire du nord de sumatra

Pages: 11 (2528 mots) Publié le: 24 février 2011
La préhistoire du nord de Sumatra, et l’arrivée des Batak

Il y a environ 75.000 ans, le volcan situé à l’emplacement de l’actuel lac Toba, dans la province de Nord Sumatra, entrait en éruption. Celle-ci, pense-t- on dura deux semaines. Ce fut la plus forte que connut l’humanité, alors représentée par l’homo erectus, suivi de ses probables descendants, l’homo neandertalensis, et il y a environcent mille ans[1], par notre ancêtre, l’homo sapiens sapiens, appelé « homme de Cro-Magnon » dès son arrivée en Europe en provenance de l’Afrique, il y a quelques cinquante mille ans.

Rien n’indique que le pays batak ait été peuplé à une date aussi ancienne.
Après la dernière époque glaciaire, il y a dix mille ans, entre huit mille et trois mille ans avant notre ère, on trouve sur le rivage deSumatra dans le détroit de Malacca, à la hauteur du pays batak, de grands amas de coquillages (kjökkenmödding en danois, ou midden en anglais), résultant de la consommation de produits marins par des peuples, probablement australoïdes. Cette période est appelée le Hoabinhien[2], du nom d’un site archéologique au nord du Vietnam.
Dans ces tas de coquilles, d’une épaisseur considérable, sedécouvrent des outils lithiques typiques du Hohabinhien, dont aucun n’a jamais été retrouvé sur le plateau montagneux formant le pays batak… Nous y reviendrons.

La configuration du lac avait été modifiée par une nouvelle éruption, survenue il y a environ 35.000 ans. Du fond des eaux avait surgi la presqu’ile de Samosir, hors de la gigantesque caldeira formée au moment de la première explosion . C’estaussi à ce moment qu’émergea la falaise reliant Porsea à Parapat.

Le lac, d’une longueur de cent kilomètres et d’une largeur maximale de trente kilomètres, est parsemé de quelques îlôts. Seul est habité celui de Sibandang, dans le golfe de Muara, au sud du lac. Samosir n’était reliée à la terre ferme que par une mince bande de terre, dans laquelle les Hollandais, à l’époque coloniale,creusèrent un canal, permettant aux bateaux de rallier deux points de la rive occidentale de Samosir, sans avoir à contourner celle-ci tout entière.

Les rapports des missionnaires nous font savoir la peur des Toba Batak, de voir Samosir, devenue une île, s’enfoncer dans les eaux du lac, n’ayant plus cette langue de terre pour support !

On peut terminer cette introduction en rapportant que le lacToba est situé sur une faille sismique, et que certains scientifiques pensent que l’explosion d’il y a 75.000 ans pourrait parfaitement se répéter. D’ailleurs, en 1987, un tremblement de terre assez fort a été observé dans la région se trouvant au sud du lac. Nous verrons plus loin qu’au début du XVIIIe siècle de notre ère, un séisme s’est produit dans la région de Tarutung sur la même faille, encoreplus au sud. Le cataclysme fut assez fort pour démolir des villages entiers, et inciter de nombreux Batak à émigrer vers la côte de l’Océan indien, où les vieilles gens, dans les années 1970 et 1980, étaient unanimes à dire que leurs ancêtres étaient arrivés de la vallée de Silindung (où se trouve Tarutung) après le désastre, ayant fui ces lieux maudits.

Plus haut, nous avons parlé desAustraloïdes. Bellwood nous dit qu’un crâne trouvé en Chine, à Liujiang dans le Guangxi est décrit comme « Mongoloid with some Australo-Melanesian features. »[3]

Des Mongoloïdes, purgés des éléments Australo-Mélanésiens, parlant des langues austronésiennes (malayo-polynésiennes) émigrèrent du sud de la Chine vers Taïwan durant le Vème ou le IVe millénaire avant notre ère. Ils y restèrent un millierd’années, avant de se mettre en mouvement pour effectuer le plus grand mouvement migratoire jamais observé sur la planète, puisque les langues austronésiennes (divisées en plusieurs familles) sont parlées de Madagascar à l’ouest, jusqu’à l’île de Pâques à l’est, englobant l’Insulinde (on y trouve quelques petits foyers de langues papoues), la Mélanésie (où les langues papoues dominent tout le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Préhistoire
  • prehistoire
  • La préhistoire
  • Prehistoire
  • La prehistoire
  • La préhistoire
  • Préhistoire
  • Préhistoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !