Prépa

1084 mots 5 pages
LES CRISES FINANCIERES

La crise financière et la régulation

La crise financière est due à une régulation financière aux logiques incohérentes et contradictoires qui a multiplié les errements en excluant de son champ les marchés les plus risqués qui se développaient comme espaces de non régulation en contournement de la régulation mise en place.

La "dérégulation" des années 1980 a opéré un décloisonnement des marchés financiers mais la régulation ultérieure a accentué les différences de régulation entre les marchés financiers.

Les accords de Bâle avaient pour objet de mettre en place des régulations prudentielles pour l'activité des banques en permettant de mieux contrôler les risques. Par la titrisation les banques ont prétendu éliminer ce risque , en le disséminant dans les marchés financiers non régulés auprès d'opérateurs non régulés.

Les banques ont repris le risque en finançant les opérateurs non régulés et les opérations non régulées avec de très forts effets de levier à plusieurs niveaux. Le risque, devenu trop complexe pour une véritable évaluation, et qui avait perdu toute traçabilité, s'est reconcentré et réintégré dans l'activité des banques. Le régulateur a laisser masquer ces risques en permettant les SIV, qui sont basés sur les mêmes techniques de déconsolidation que celles utilisées dans le scandale Enron.

C'est l'exercice de la régulation des taux par la Federal Reserve qui a détourné des marchés financiers les liquidités en faveur des marchés du crédit où étaient fabriqués des produits à haut rendement à partir de crédits à risque conditionnés en produits prétendument à risques maitrisés, allant du AAA à l'"equity". Le régulateur boursier américain, la SEC, a institutionnalisé ce qui est en fait une fixation des prix sur les marchés secondaires , à savoir la notation. Le législateur américain a écarté toute régulation des produits dérivés en même temps que les exigences sur les marchés boursiers étaient renforcés. Il y avait

en relation

  • Prepa
    11741 mots | 47 pages
  • Prépa
    14338 mots | 58 pages
  • Prépa
    813 mots | 4 pages
  • Prépa
    941 mots | 4 pages
  • Prépa
    10450 mots | 42 pages
  • Prepa
    749 mots | 3 pages
  • Prepa
    1880 mots | 8 pages
  • Prepa
    802 mots | 4 pages
  • Prepa
    554 mots | 3 pages
  • Prepa
    784 mots | 4 pages